Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCrystal Lake › Violent vision blue

Crystal Lake › Violent vision blue

cd | 7 titres

  • 1 Suffer In Silence
  • 2 Labyrinth
  • 3 The Fight
  • 4 Deep In The Haze
  • 5 With You
  • 6 Violent Vision Blue
  • 7 Merry-go-round

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Line Men Productions, Allemagne, 13.02.1993 - 18.02.1993

line up

Felix Flaucher(chant), Peter Field (chant), Frank Schwer (guitare, basse), Jogi Zunker (basse acoustique et électrique), Martin Schnabel (violon), Robert Nikowitsch (batterie)

chronique

Je n’ai jamais été spécialement fan de Silke Bischoff (à part leurs débuts) sans que je sache réellement pourquoi, leur concept de photos de jeunes filles de la scène goth en pochette, leur dark pop tristounette, avaient tout pour me plaire. Ca ne peut pas marcher à tous les coups, j’imagine…J’ai pourtant flashé assez spontanément sur leur side-project Crystal Lake dans lequel on retrouve la patte Silke Bischoff (y compris les photos) version dark folk. Soufflant volontiers le chaud et froid entre arrangements acoustiques dépouillés et quelques éclats plus sombres et grinçants (‘With you’, le final de ‘Deep in the haze’), le groupe axe ses atmosphères sur le chant qui compense sa maladresse par une gravité prenante, légèrement martiale, complétés parfois par des choeurs bien placés (‘l’excellent ‘Suffer in silence’ est une réussite de ce point). C’est un peu l’esprit de In my Rosary que l’on retrouve mais de manière un brin plus agressive et expérimentale. Pour être franc, si les deux premiers titres frappent juste de par leur qualité (le mélancolique et glacé ‘Labyrinth’ est une merveille), la suite dégage une impression plus brouillonne, incomplète, pas forcément désagréable mais agissant comme une bride empêchant le disque de dégager son plein potentiel. L’aspect mélodique est également moins prenant sur les derniers morceaux ce qui me pousse parfois à écouter les quatre premières plages et zapper (un peu à tort) le reste. Déstabilisant. Un album que j’apprécie mais dont je peine à chanter pleinement les louanges. 3,5/6

note       Publiée le samedi 3 juin 2017

partagez 'Violent vision blue' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Violent vision blue"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Violent vision blue".

ajoutez une note sur : "Violent vision blue"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Violent vision blue".

ajoutez un commentaire sur : "Violent vision blue"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Violent vision blue".