Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSS › Untitled LP1

S › Untitled LP1

k7 | 6 titres | 36:16 min

  • 1 Kwitnie infekcja [07:34]
  • 2 Anioła oczy maku [05:03]
  • 3 Fennerit [04:29]
  • 4 W ogrodzie oliwym [03:18]
  • 5 Na skrzydłach insekta [09:36]
  • 6 Przed nami stało miasto [05:46]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré en 2011/2012 à Harbour Pit, Wrocław.

line up

nr786 (basse, guitare, batterie), the P. (voix, clarinette)

remarques

Réédité en CDr et en fichiers téléchargeables sur bandcamp (Death Knell Prod.)
Les paroles sont inspirées de poèmes de Georg Trakl.

chronique

Je vais tout vous dire ! Cet album, je l’ai acheté sur la seule foi de la pochette. Je la trouve vraiment étrange. Ce dessin naïf, d'un style tellement metal, mais en même temps on voit bien que ce qui est figuré ici est au-delà d’une initiation à je ne sais quoi. L’étrangeté, ça me fait acheter. Donc ça arrive à la maison, c’est polonais, sur un label qui a très peu sorti d’albums. Ici, la musique est criée du fond de la cave, la voix est accompagnée d’une batterie, d’une basse très présente, et d’un peu de clarinette avec zéro feeling qui aura tendance à me taper sur les nerfs, notamment sur le premier instrumental à la moitié de ce petit album. Ce qui touche quand même c’est ce sentiment net de nausée et ce besoin de le faire ressentir de manière répétitive : les mélodies de la basse tournent comme des putains de ferrys par gros temps avec tout le monde qui dégueule sur le pont supérieur dans l’eau profonde et sombre et remplie de merdes ambulantes qui bouffent les plus petits à l’aide de bidules éjaculatoires remplis de venin pour ensuite se remonter dans leur coquille à digérer vivant des choses bien plus belles qu'eux. La page du label non mise à jour depuis 2014 nous dit de cet album qu’il est un « effort avant-gardiste pour transformer le processus d’auto-analyse « non seulement mentale » de la Mélancolie dans la musique en décrivant quelques unes de ses profondes nuances à travers une mixture expérimentale dans laquelle on pourrait trouver des ingrédients propres au jazz/rock/black metal sans être engoncé dans un concept particulier. [Cette musique] exprimant un nihilisme dont les racines se trouvent dans la gnose et ses extraits poétiques. ». Vous êtes bien avancés hein ? Ben si ça peut vous aider, je suis coincé pareil, j’ai pas fait gnose en LV2. J’ai pas fait occulte en module 3. J’ai pas fait tout ça pour ne rien comprendre, mais ce n’est pas grave, avec l’âge, la frustration c’est comme tout, ça se tasse, et puis j'ai déjà écouté du Bohren, du jazz de fin de nuit avec des bougies sur les crânes, donc, quand même, je saisis un petit peu. Je finirai cette chro-chonique en vous donnant conseil : peut-être n’est-ce pas la musique que vous cherchez. Peut-être que vous n’aimerez pas écouter un ersatz de Virkenes hurler testicules arrachées avec de la basse qui joue comme un cd de Morphine qui saute, avec des bouts de cuivre derrière à la Bohren très raides. Ca donnera sûrement la gerbe et peut-être même bien que ça vous fera chercher le sens de ce qu’il y a derrière ce dessin affreux, cette musique à moitié découverte, et tous ces petits mots qui recouvrent tellement d’univers…

note       Publiée le mercredi 31 mai 2017

partagez 'Untitled LP1' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Untitled LP1"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Untitled LP1".

ajoutez une note sur : "Untitled LP1"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Untitled LP1".

ajoutez un commentaire sur : "Untitled LP1"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Untitled LP1".