Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Divers › Loudspeaker presents : Speech lessons for the dumb

Compilations - Divers › Loudspeaker presents : Speech lessons for the dumb

12 titres - 42:00 min

  • 1/ Landmine Spring : Ophelia sinking
  • 2/ Landmine Spring : Tarred and feathered
  • 3/ Jor : Cypher
  • 4/ Jor : Dice
  • 5/ Stoopi : Unspoken word
  • 6/ Stoopi : Six minutes
  • 7/ Spine : Wash
  • 8/ Spine : And I don't sleep
  • 9/ Mindjuice : Inoculation
  • 10/ Mindjuice : Bonded
  • 11/ Helvis : Black discharge
  • 12/ Helvis : Snail speech

chronique

Styles
hardcore

Il s'agit d'une compilation destinée à promouvoir les groupes du récent label Loudspeaker. Durant les 3/4 d'heure du disque, ce sont 6 groupes de hardcore qui nous interprètent tour à tour deux de leurs compos, et qui font au final un petit tour d'horizon de tout ce que l'on peut trouver sur la scène. Landmine Spring ouvrent les hostilités avec deux excellentes compositions, mêlant chant clair et gros chant hurlé sur des riffs saccadés et une rythmique neo metal. Je dois dire que, sans que cela respire l'originalité, la recette du groupe fonctionne à 100% et l'on ressort de ces deux premières pistes convaincu de la prestation du groupe. Lorsque c'est au tour de Jor, l'ambiance change, la formation semble miser sur l'efficacité scénique, les deux pistes proposés sont bien rentre-dedans et ultra saccadées. Le chant alterne ici entre un gros chant typique, et un autre plus discret façon palabre à la Fred Durst. Je dois dire que c'est loin d'être mon style, mais que le groupe s'en sort malgré tout assez bien. Stoopi par contre, proposent deux compos plutôt intéressantes. La première est bien ancrée dans les clichés du genre, gros riffs, voix hurlée, mais diablement efficace. La seconde, par contre, c'est de l'emo. Les riffs se révèlent extrêmement tristes et mélodiques, le chanteur échange ses hurlements barbares contre des mélopées lascives à vous faire flancher un hétéro, le tout est parsémé de petits breaks hardcore, vraiment, sans doute la meilleure compo de la compilation. La suite n'est pas aussi réjouissante, Spine joue un hardcore mélodique avec des lignes plus que bien senties, mais tout l'échaffaud s'écroule lorsque qu'arrive le chant horriblement caricatural, et de plus faux dans ses parties claires. Dommage, car l'inspiration était visiblement au rendez vous. Mindjuice quant à eux, joue un hardcore assez industriel, extrêmement répétitif et désolé, sous couvers de guitares sous accordées et de mélodies saturées. Enfin, c'est au tour d'Helvis d'avoir son mot à dire. Il s'agit d'abord d'un punk/HxC bien efficace et sympathique, puis d'une compo plus lente servie par des riffs assez stoners passés en boucle. Le grande qualité (ou le pire défaut) d'Helvis, c'est la voix : elle est affreuse. Il y a là une magnifique formule pour la décrire, "Imagine a bar in hell and Helvis drink in it". Et bien, il n'y a rien a dire, c'est exactement çà !

note       Publiée le mercredi 24 juillet 2002

partagez 'Loudspeaker presents : Speech lessons for the dumb' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Loudspeaker presents : Speech lessons for the dumb"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Loudspeaker presents : Speech lessons for the dumb".

ajoutez une note sur : "Loudspeaker presents : Speech lessons for the dumb"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Loudspeaker presents : Speech lessons for the dumb".

ajoutez un commentaire sur : "Loudspeaker presents : Speech lessons for the dumb"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Loudspeaker presents : Speech lessons for the dumb".