Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZJohn Zorn / Fred Frith › The art of memory

John Zorn / Fred Frith › The art of memory

  • 1994 • Incus CD 20 • 1 CD

cd • 8 titres • 45:37 min

  • 1The Combiner04:41
  • 2The Ladder05:24
  • 3The Chain04:54
  • 4The Field07:58
  • 5The Table08:44
  • 6The Interpreter05:06
  • 7The Tree04:20
  • 8The Fountain and the Mirror04:30

enregistrement

Incus Studios, 1994

line up

Fred Frith (guitare, flûte à bec), John Zorn (saxophone alto)

remarques

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
free improvisation > avant garde

Étrange, comme c'est étrange... Ce duo hors du commun saxophone / guitare s'organise autour de deux maîtres à penser, redoublés de maîtres musiciens. John Zorn invite Fred Frith (bassiste au sein de l'aventure Naked City, mais bien plus que cela) à une séance d'improvisation aussi déroutante que fascinante. S'inscrivant dans la lignée des voies toutes tracées en son temps par le fabuleux "Interstellar Space" de John Coltrane, ce "Art of the Memory" cultive lui le goût de la provocation. Une provocation sous forme d'auto défense, qui va s'employer à démolir toute ébauche de mélodie pour ne retenir que l'essentiel de la musique improvisée, à savoir l'échange, le dialogue, la symbiose, orchestrée même dans sa logique illogique. Zorn nous fait un festival de sons aussi dérangés que vicieux, et Frith, en parfaite harmonie avec le discours du saxophoniste, remplit l'espace de ses arpèges qui en font, une fois pour toutes, le digne successeur de Derek Bailey. Outrageusement malsain, "The Art of the Memory" n'est pas loin de la furie du projet Painkiller, mais son parti pris résolument acoustique rend la chose encore plus insoutenable et bascule littéralement l'auditeur dans un monde effroyable où tout n'est que violence rude et âpre. Il s'attaque à votre chair et à votre esprit, y laissant des cicatrices et des marques de démences qui vous accompagneront désormais jusqu'à la fin de vos jours.

note       Publiée le mardi 23 juillet 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The art of memory".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The art of memory".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The art of memory".

Nicko › lundi 29 juin 2020 - 23:19  message privé !
avatar

C'est le seul disque de leurs collaborations qui me manque. J'ai les trois autres qui sont vraiment, mais alors vraiment, super durs à appréhender. Difficile est clairement l'adjectif qui va le mieux à leur duo. J'ai beau essayer, je reste hermétique ! En tout cas, ça ne laisse pas indifférent !

saïmone › samedi 13 décembre 2003 - 20:04  message privé !
avatar
Ah je l'aime pas du tout celui là, c'est du "n'importe quoi" sans aucun sens...pourtant j'aime l'impros, mais là j'arrive pas à suivre...l'échange entre les musiciens paraît être un dialogue de sourd, chacun dans son coin, je ne ressens pas l'osmose dont parle proggy. Fan de zorn, prenez garde !
Note donnée au disque :