Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDCéline Dion › D'eux

Céline Dion › D'eux

cd | 12 titres | 47:09 min

  • 1 Pour que tu m'aimes encore 4:14
  • 2 Le ballet 4:25
  • 3 Regarde-moi 3:56
  • 4 Je sais pas 4:33
  • 5 La mémoire d'Abraham 3:49
  • 6 Cherche encore 3:24
  • 7 Destin 4:15
  • 8 Les derniers seront les premiers 3:32
  • 9 J'irai où tu iras 3:27
  • 10 J'attendais 4:24
  • 11 Prière païenne 4:12
  • 12 Vole 2:58

enregistrement

Enregistré avec moult talent et moult frite au Mega Studio, Paris, de novembre à décembre 1994.

line up

Céline Dion (cordes vocales), Jean-Jacques Goldman (mastermind)

remarques

Un disque parce que c'est largement suffisant.

chronique

Styles
pop
Styles personnels
fin de soirée d'anniversaire

Lancer ce disque revient à être violemment projeté en plein dans les années 90. C'est l'époque où Céline Dion pénètre le marché français, elle n'enchaîne pas encore les concerts à Las Vegas malgré une douzaine d'albums assassins à son actif. C'est surtout l'époque où ma mère s'évertuait à me faire lever à 9h30 le dimanche matin avec cette chose, en poussant le volume à fond, parfois sur un fond d'aspirateur ; de sorte que "Pour que tu m'aimes encore" me met directement la tête dans le fondement et que "Je sais pas" résonne comme un dernier ultimatum. Dans une sorte de syndrome de Stockholm musical, j'ai donc appris par cœur les paroles de ces chansons, ce qui m'a notamment valu une distinction dans le supermarché Atac du coin par une petite mémé enchantée de ma prestation enflammée en sortie de caisse. D'eux, c'est tout ça et plus encore : des trucs insipides, de la soupe variétoche et quelques morceaux punchy écrits par Goldman qui parviennent à élever un peu le niveau. Ne mentez pas, le rythme pop rock de "J'irai où tu iras" est déjà passé en soirée et bien malgré vous, il a fallu vous déhancher là-dessus ne serait-ce qu'une petite minute pour assurer votre intégration sociale... mais si, puisqu'on vous dit que c'est le meilleur album de Céline Dion !

note       Publiée le samedi 1 avril 2017

partagez 'D'eux' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "D'eux"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "D'eux".

ajoutez une note sur : "D'eux"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "D'eux".

ajoutez un commentaire sur : "D'eux"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "D'eux".

DukeOfPrunes › lundi 10 avril 2017 - 16:38  message privé !
avatar

Hahaha, non mais vraiment les commentaires foireux ! Degré zéro, ça fait toujours sourire. Merci Dioneo, avocat de la défense :) @nicola: D'ailleurs quand l'album "Hun" passe, le bon goût ne pousse plus...

Note donnée au disque :       
Dane › samedi 8 avril 2017 - 20:27  message privé !

@ fallon : Il y a pas de leçon de tolérance dans ma seconde phrase. Elle explique juste que guts n'a pas vocation à être exhaustif. Il y a des sites qui le sont peut-être plus comme Nightfall cité par yog sothoth et que donc on peut se référer à la première règle.
Je ne suis pas particulièrement tolérant mais je comprends les poissons.

Dead26 › samedi 8 avril 2017 - 19:27  message privé !

Il existe pas une version papier (toilette) de ton zine ? Sinon dans les gogues c'est extra, comme avant merde ! À propos de l'artiste, j'en suis sur que la plupart des métaleux écoute du Céline Dion en flag, secret inavouable pour que tu m'aime encore.

yog sothoth › samedi 8 avril 2017 - 15:30  message privé !
avatar

Après, pour les indécrottables du Thrash 80s, je recommande chaleureusement le webzine Nightfall in metal earth, qui a abattu pas mal de boulot dans le traitement du Metal "traditionnel".

Dioneo › samedi 8 avril 2017 - 14:50  message privé !
avatar

Ouais, excellent résumé, merci-bis, Dun ! Toujours content pour ma part de trouver par ici des trucs que je connais à peine ou encore mieux pas du tout - bien plus encore que d'y lire une autre voix qui en dit pas forcément ce que j'en aurais dit, sur des disques sus par cœur ou moins ou peu-ou-prou ou quoi (ce qui peut être plaisant aussi, je ne dis pas). Quant à la Céline poissonnière... Ben voilà, à jeter un simple coup d'œil à la page des chros de l'ami DucDesPrunes, je trouve bien chafouin de le blâmer pour cette blague de saison, quand on voit ce qu'il balance dans le secteur "vous allez pas trouver grand-chose à lire sur tel ou telle ici causé ailleurs", dites-voir.