Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHustla › Paris Bordeaux Vitry

Hustla › Paris Bordeaux Vitry

cd | 7 titres | 24:09 min

  • 1 Intro [1:40]
  • 2 Graff grave [3:53]
  • 3 Le faire [3:40]
  • 4 UFO [3:35]
  • 5 La qualité c'est mon fort [4:28]
  • 6 Délits de besoins [4:39]
  • 7 Outro [2:14]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Grems, Le Jouage

Musiciens additionnels : James Delleck (MC 4, 7), Kroniker (MC 6, 7), Steady (MC 5, 7)

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
abstract hip-hop

Dans la suite directe de « l’Antre de la folie », la mixtape d’où a émergé la sois-disant scène de rap alternatif française à l’orée du nouveau millénaire, voici une sorte de triangle des Bermudes du hip-hop. Un triangle avec deux faces, un truc paradoxal, une figure impossible. Paris, c’est Le Jouage, MC décontracté du gland et producteur perché; Bordeaux c’est Supermicro, graffeur malingre d’où son autre surnom, Grems; Vitry c’est le pote de passage, le MC lunaire chevelu James Delleck. Hustla, de fait crew biface sous le manteau pose sa petite pierre sur le chemin du hip-hop zarbi. Pas du vieux boom bap funky ni du gangsta transposé dans l’Hexagone. Des prods aux chromes électroniques, balbutiant des rythmiques parfois irrégulières sur lesquelles louvoie le flow accidenté du Jouage, sur des vers scolopendres. Impression de gravité zéro dans les sonorités spatiales, polyphonies en quinconce et beats qui butent sur eux-même. Un petit côté alien dans les meilleurs morceaux, c’est pas un hasard si le Jouage et Delleck formeront l’année suivante leur duo de rap sci-fi, déjà là le MC absurde de Vitry descend sur la capitale en soucoupe. Grems, moins maniéré et plus terre à terre dans ses thématiques, dans une lignée consciente, deale du matos léger comme une plume selon une éthique bien à lui sur fond de groove house feutré, genre prédicateur de fin de rave. Pas encore le flow complètement jeté de ses albums solo, mais y a déjà une personnalité, celle qui graffeur qui s’égo-tripe sur sample jazzy. Pour le reste, les prods du Jouage marquent clairement le coup, lustrées ou dissonantes, sauvant même des tracks de certains featuring foirés (le refrain raggamuffin clicheton de « Délit de besoin », délégué au crew Kroniker), celle de l’Outro ne déparerait pas dans un des premiers Klub des loosers. Sortie confidentielle, sans l’écho médiatique des piliers du « mouvement », y avait pourtant dans Hustla déjà de quoi sniffer comme un drôle de parfum exhalant d’un hip-hop français de plus en plus étrange.

note       Publiée le samedi 11 mars 2017

partagez 'Paris Bordeaux Vitry' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Paris Bordeaux Vitry"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Paris Bordeaux Vitry".

ajoutez une note sur : "Paris Bordeaux Vitry"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Paris Bordeaux Vitry".

ajoutez un commentaire sur : "Paris Bordeaux Vitry"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Paris Bordeaux Vitry".