Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMizoo › Greenosophy Chapter II

Mizoo › Greenosophy Chapter II

cd | 10 titres | 80:07 min

  • 1 Algun Dia (Om Aka Ovnimoon) [ 7:40]
  • 2 Domo (Claudio Prc) [ 6:26]
  • 3 Parsec (Live Edit) (Scann-Tec) [ 8:09]
  • 4 Security (Cell) [ 9:35]
  • 5 Iolite (Aes Dana) [ 10:19]
  • 6 Grassland (Aes Dana) [ 10:19]
  • 7 Metaworld (I Awake Feat. Hybrid Leisureland) [ 5:35]
  • 8 Throwback (Mystic Crock) [ 8:48]
  • 9 Black Flowers (Ascendant) [ 9:46]
  • 10 As Mnemonics (Miktek) [ 6:19]

enregistrement

Assemblé et mixé par Cyril Miserez (Mizoo) Masterisé au Ultimae Studio par Vincent Villuis et Vladislav Isaev (Scann-Tec) Cyril Miserez dédie ses contes soniques à Francis Bégert, Michel Jaouen et Roberto Bonagura

line up

Cyril Miserez (Synthé, programmations et FX)

remarques

On peut avoir des informations supplémentaires sur cet album, de même qu'entendre des extraits, en visitant le lien Bandcamp suivant: https://ultimae.bandcamp.com/album/greenosophy-chapter-ii-24bit

chronique

Styles
musique électronique
Styles personnels
psybient, idm, Électronica

J’aime bien ces collections de panoramas soniques dessinés par les architectes des sons et ambiances du label Ultimae Records. Que ce soit par Fishimself, Mahiane ou Ambientium, ces collections donnent un second souffle à des titres et, surtout, à des compositeurs inconnus. “Greenosophy Chapter II” est la 2ième collection de musique oubliée quelque part que Cyril Miserez, alias Mizoo, a la chance de remodeler selon ses visions. Et suivant le paradigme de Greenosophy, publié en 2012, cette seconde collection de contes soniques est un voyage en crescendo dans l’univers lactescent et rempli de glitch du label Lyonnais. C’est avec douceur que "Algun Dia", par Om Aka Ovnimoon, accoste nos oreilles. Une ribambelle de 6 séquences, en série de 2, se succèdent dans une approche minimaliste qui magnétise nos sens. Cette berceuse morphique s’entoure des brumes d’un nuage radioactif qui s’étend comme une ombre menaçante. "Domo", de Claudio Prc, suit avec un rythme mou et ses effets d’échos qui s’arriment aux épaves de percussions fantômes. Les ambiances sonores si caractéristiques du label inondent peu à peu la musique de “Greenosophy Chapter II” avec des bruits percussifs parasitaires et des cerceaux sans rigidité qui étiolent leurs tonalités dans un psybient à faire errer en ligne des zombies. Chaque titre de cette 2ième collection de Mizoo sont totalement indépendant l’un de l’autre, même si chacun alimente peu à peu une structure montante de rythme. Comme ce superbe titre de Scann-Tec, que l’on a pu apprécier dans l’album Unyt paru en 2016. La version proposée et retravaillée de "Parsec" est issue d’un concert mais nos oreilles s’amourachent assez vite de cette structure ambivalente. C’est le coup d’envoi pour les rythmes sourds des transes pulsatrices de "Security", par Cell, et de "Iolite" ainsi que de "Grassland", deux titres par Aes Dana qui a aussi masterisé, avec Vladislav Isaev (Scann-Tec), “Greenosophy Chapter II”. Et nous sommes dans le cœur rythmique de cet album avec des rythmes pour zombies marinés, comme celui de "Metaworld" (I Awake Feat. Hybrid Leisureland) et sa vision plus futuriste à la Vangelis, qui sont fracturés par des moments d’ambiances psychédéliques où la panoplie d’accessoires de bruits blancs et de radioactivités soniques est les roi et reine d’Ultimae Label. J’ai un gros faible pour "Metaworld" et la lourdeur de "Iolite". D’ailleurs les 2 titres de Aes Dana sont teintés d’une ambiance mortuaire qui plairait aux fans de Redshift. "Throwback" de Mystic Crock est une belle découverte! Le rythme, toujours assez morphique, respire de ses avenues incertaines et évanescentes dans une enveloppe psychédélique très contemporaine. J’aime ces accords fragiles et intimidés qui volètent dans des effets de réverbérations et qui font les charmes de titres comme celui-ci et "Domo". Mizoo n’a toujours pas baisser la garde et continu d’injecter des rythmes sans passion qui sont enterrés par des effets sonores dont l’esthétisme reste prisonnier de la vision d’Aes Dana. "Black Flowers" de Ascendant suit la courbe plus translucide des 15 dernières minutes de “Greenosophy Chapter II”. Moins alourdit par une enveloppe sonique annihilant, le rythme est plus fluide avec des cliquetis de cymbales quoi volètent comme les ailes de papillons qui se laissent courtiser par l’approche très harmonique du rythme de "Black Flowers". “Greenosophy Chapter II” se termine en force avec le très beau rythme mou et cosmique de Miktek, revu et corrigé par Mizoo, "As Mnemonics". Les ambiances sont très cinématographiques avec de belles nappes qui mélangent ambiances et voix surréelles sur une structure rythmique qui fait flotter, plutôt que danser, nos membres et nos sens entre de belles phases d’ambiances. Un très beau titre qui conclût cette fascinante collection de Mizoo. Une collection dont les charmes se multiplient et ne cessent de croître écoute après écoute. “Greenosophy Chapter II” est un très beau voyage dans l’univers esthétisé du label Ultimae Records. L’album suit une courbe hallucinante vers ces rythmes, un genre fusion entre la techno, la transe et la musique cosmique, qui font danser et planer dans un décor sonique dont les frontières reposent sur notre imagination. Il y a des moments très fort dans cette compilation qui est une des meilleurs à avoir sorti du merveilleux univers du label Lyonnais. Un très beau travail de Mizoo!

note       Publiée le mercredi 8 mars 2017

partagez 'Greenosophy Chapter II' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Greenosophy Chapter II"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Greenosophy Chapter II".

ajoutez une note sur : "Greenosophy Chapter II"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Greenosophy Chapter II".

ajoutez un commentaire sur : "Greenosophy Chapter II"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Greenosophy Chapter II".

Cathedrale › jeudi 6 avril 2017 - 16:18  message privé !

Cet album est clean, j'en ai les cheveux trempés de sueur. chouette chro!

Note donnée au disque :       
saïmone › jeudi 9 mars 2017 - 17:16  message privé !
avatar

Au même instant, Phae s'en bat les couilles