Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGrup Ses › Alliance

Grup Ses › Alliance

vinyl33t | 19 titres | 41:46 min

  • 1 Velkam [1:48]
  • 2 GSBCB [2:19]
  • 3 Krauthane [0:59]
  • 4 Ayran Spill [2:34]
  • 5 Atar [2:55]
  • 6 Tektosag Riddim [1:15]
  • 7 Gider [3:05]
  • 8 Daral [0:28]
  • 9 Boxer & Kemer [3:49]
  • 10 Telesafir [0:51]
  • 11 Intervals [2:58]
  • 12 Büyüleyici Part 3 [1:37]
  • 13 Ses [2:42]
  • 14 Baykuşun Akşamı [0:34]
  • 15 Re:Gece Geceyi [1:51]
  • 16 Wane Reinterpretation [2:11]
  • 17 Mega Hafıza [3:17]
  • 18 Motorize [2:33]
  • 19 MMH (LPG Remix) [4:00]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Grup Ses (production)

Musiciens additionnels : Ağaçkakan (MC 15), Biblo (16), Elektro Hafız (saz électrique 17, 18), Nodul (9), Coco Bryce (2), Gantz (4), Fulgeance (11), Stormtrap Asifeh (MC 13), Edd Abbas (MC 13), Kolonel Blip (13), Ethnique Punch (14), Da Poet (18), Levni (remix 19)

remarques

https://grupses.bandcamp.com/album/alliance

chronique

Styles
hip-hop
electro
dub
Styles personnels
istanbulbeats

Que soient révélées les nouvelles tables de la loi du beat à Istanbul. Que dans les temples du son de l’Arkaoda et du Karga les platines engagent leurs circonvolutions, entrainent les dévots aux portes du nouveau monde électronique. Des mosaïques cosmiques de pouets en plastique, des échos de notre musique, la Turque, mise en boucle, découpée, assaisonnée, tamisée aux scansions abstract hip-hop, des fondus déchainés sur des textures dub tapissées sur les murs. Des ritournelles loopées, des mélodies pétries en diverses formes difformes, des atmosphères tordues aux coups de feu et voix cinématographiques prises dans un sable mouvant piégeux, d’où émergent encore de lointains échos orientaux comme phosphéniques aux oreilles des voyageurs de cet arche psychédélique. Du granule de vinyle épaissi à la sauce de beatmaking rugueux, des percussions qui claquent et cliquent à l’envers, attrapées dans un espace-temps intermédiaire, oh, anatolian dub en feux de la Saint Jean. Et un petit riddim, clin d’oeil à son origine, au dub, au label Tektosag où se retrouvent nombreux des apôtres de cette nouvelle scène stambouliote ondoyante, certains venus co-signer ces commandements à se faire envoler les neurones dans d’autres dimensions. C’est qu’il faut pas toujours beaucoup de temps à Grup Ses, parfois moins d’une minute, pour faire étalage de ses talents de ciselage, la taille n’important guère à l’ivresse. Mais quand ça se développe sur plus de longueur, c’est là qu’on déguste à grande gorgée du dubstep anatolien, « Gider », l’électro-funk irradié d’un remix de Levni sur MMH ou les beats sci-fi abstracts et enfiévrés de « Boxer & Kemer », hantés par la présence de Nodul. Autre régulière du la petite galaxie Tektosag, biblo vient alimenter de son ambient éléctronique glitchée « Wane Reinterpretation », avec ces voix sub-humaines et ces crissements insectoïdes. Ambient lourde, profonde, abyssale même sur « Telesafir », digne des instants les plus caverneux de Xosar. Grus Ses ratisse large avec son mega-rayon tracteur, jusqu’à la France où est éditée sa galette révélatrice, sur un petite label lillois, d’où Fulgeance co-signe une irrésistible et funkyCAN gâterie avec synthés chouineurs qui te groovent ta face. Jusqu’en Palestine où le hip-hop a droit de cité, le MC du Ramallah Underground Stormtrap Asifeh et Edd Abbas viennent poser en arabe sur du boom-bap psyché. Parce que la révélation sera aussi dans le phrasé, la voix, les mots, le volubile Ağaçkakan, MC du duo roadside.picnic fait lui sonner la langue turque dans toute sa versatilité sur Re:Gece Geceyi, ré-écriture d’un de ses titres solos, ici plus agressif, plus rapeux grâce aux beats old-school de Grup Ses, qu’il intensifie pour le deuxième couplet. Quand il faut harranguer, il faut harranguer. Quoi de mieux pour réunir le peuple des adorateurs du son que le saz électrique chargé de Elektro Hafız, plutôt que d’aller sampler du vieux matos, classique certe, mais déjà muséifié. Pas le propos de Grup Ses, il est à pour révéler on vous a dit. Et à vous de rêver, de vous y voir à Istanbul ou ailleurs, n’importe où pour vénérer le culte du son, le tremblement des beats qui parcourent les corps, les ondes des milles fragments assemblés qui frissonnent dans le cerveau. Que s’ouvre l’arche d’Alliance de Grup Ses. Répandez la bonne parole, dès que vous aurez fini de dodeliner de la tête.

note       Publiée le dimanche 5 mars 2017

partagez 'Alliance' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Alliance"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Alliance".

ajoutez une note sur : "Alliance"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Alliance".

ajoutez un commentaire sur : "Alliance"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Alliance".