Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMerciful Nuns › Thelema VIII

Merciful Nuns › Thelema VIII

cd • 8 titres

  • 1Dystopia
  • 2Allseeing eye
  • 3The aeons
  • 4Red flame
  • 5L.V.X
  • 6In silence
  • 7The law
  • 8Thelema

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Tetragrammaton Studios, Allemagne

line up

Artaud Seth, Jawa Seth, Jon Tmoh

remarques

chronique

L’erreur serait d’écouter les albums de Merciful Nuns aussi vite qu’ils sortent, piège dans lequel j’ai failli tomber. Leur style ne variant que peu, tout se joue à l’émotionnel, au ressenti dégagé et le manque de recul peut s’avérer décisif. Ma première impression sur ‘Thelema VIII’ fut assez mitigée, surtout que le disque se profilait dans l’ombre de l’excellent ‘Meteora’ qui constituait un sacré coup de maître dans la carrière des Allemands. A s’y pencher de plus près, il n’est pas si mal que ça, même si j’avoue que les thématiques religieuses autour du système de Thelema et du ‘Book of Law’ (sempiternellement rebâchées dans le milieu obscur) me saoûlent mais ici n’est pas la place d’un débat philosophique. Il faut laisser au groupe cette justice de nous capter immédiatement dans une forme de vortex noir et pur, un son à la fois ample, glorieux, relativement dépouillé; le noir, rien que le noir mais ébène, sur la texture duquel celui qui sait voir distingue de minuscules éclats comme des étoiles. Typique du magnifique ‘L.V.X’, véritable dérive entre les astres, lente, planante, apaisante au travers de sa mélancolie mystique. Cela n’empêche nullement ‘Thelema VIII’ de démarrer de manière plutôt musclée avec des morceaux tels que ‘Dystopia’, ‘Allseeing eyes’ ou ‘Red flame’ mais avec un peu de recul se dégage vite l’impression que l’album est scindé en deux, la seconde partie se voulant nettement plus ambient et méditative. Trop à mon goût. Se taper à la suite trois titres dans la veine, aussi sympathiques soit-ils, casse une certaine dynamique. Heureusement ‘Thelema’ conclut sur une note plus agitée, d’abord dépouillée avant d’éclater en un magnifique gothic rock pêchu sur lequel le chant habité de Artaud fait totalement mouche. Visiblement les Merciful Nuns n’avaient pas encore épuisé la veine et bien que leur style soit maintenant archi-connu, ils trouvent toujours de quoi nous capter dans leur univers obscur, même si on n'échappe pas à certains clichés (la voix d'Aleister Crowley en arrière-fond, gimmick déjà emprunté chez Garden of Delight).

note       Publiée le mercredi 4 janvier 2017

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Thelema VIII".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Thelema VIII".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Thelema VIII".

Kagoul › vendredi 14 avril 2017 - 14:38  message privé !

je confirme, ce nouvel album est pour moi le meilleur de merciful nuns ! un régal http://www.deezer.com/album/15568472

Kagoul › vendredi 17 mars 2017 - 21:38  message privé !

A U M s'annonce juste dément ! nouvel extrait : https://www.youtube.com/watch?v=TXj25pUXmlc&feature=youtu.be

Twilight › jeudi 9 février 2017 - 23:58  message privé !
avatar

A chaque fois, je me dis, 'non' et puis je l'ai quand même déjà précommandé...Que la chair est faible, mon Dieu, surtout du côté des oreilles...

Note donnée au disque :       
Kagoul › jeudi 9 février 2017 - 23:54  message privé !

Pinaise le nouveau titre j'adore pinaise, vivement l'album :-)

https://www.youtube.com/watch?v=f6s12B5-AA8