Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTKazuki Tomokawa › Vengeance Bourbon

Kazuki Tomokawa › Vengeance Bourbon

cd • 11 titres • 52:06 min

  • 1Junzaburo in Awe4:57
  • 2Sketch of the Wind3:20
  • 3My Big Brother’s Record4:27
  • 4Vengeance Bourbon4:00
  • 5"Pierrot le fou" is Over3:54
  • 6My Dog Bitten into Violet Bits6:05
  • 7Wakaba5:33
  • 8Dadaistic Day2:27
  • 9A Lucky Betting Slip to Deaf Ears4:15
  • 10Night Play5:34
  • 11Runaway Lad7:34

enregistrement

Enregistré en octobre 2013.

line up

Kazuki Tomokawa (guitare, voix)Toshiaki Ishizuka (batterie, percussions), Hiromichi Sakamoto (violoncelle, effets), Taro Kanai (guitare, guitare électrique), Masato Nagahata (piano, accordéon, mandoline), Ayumi Matsui (violon)

Musiciens additionnels : Gaspar Claus (violoncelle), Yuki Yoshida (nico)

chronique

Styles
folk
Styles personnels
liqueur acid-folk

Un coup de whisky revanchard, et ça repart. Quatre ans de réflexion vidés cul sec avant la parution d'un nouveau millésime de Kazuki Tomokawa, grand saltimbanque éméché ayant longtemps usé sa gratte chez PSF, précieux label aussi tristement déclinant que la santé de son créateur Ikeezumi. On doit à Modest Launch, d’ailleurs éditeur du superbe documentaire de Vincent Moon "La faute des fleurs", ce sacré coup de sang rouge redonné au poète maudit d’Akita à travers un disque à l’ancienne, plié en deux-deux, qui réunit des vieux de la vielle et déjà, outre Gaspar Claus, deux membres des Pascals. Car Tomokawa est de ceux qui boivent devant la Mort, crient la vie jusqu’au dernier râle, dans une finesse de plume que rien ne ternit. Le cru 2014 continue le labeur entrepris par l’artiste depuis bien quarante printemps : dévisser les chevilles du mouvement folk, le faire tituber avec moult scotch, lui faire porter sa croix de malt avec sa guitare d’abord, puis force accordéon, mandoline et violon. Les cordes que vient frotter Hiromichi Sakamoto apportent de la rondeur aux écorchures, un goût liquoreux en fin de palais, et donnent une ampleur tactile aux textes dont nous, pauvres occidentaux, ne pouvons malheureusement mesurer toute la beauté. L’excitation et l’émotion sont palpables. Vengeance Bourbon efface les teintes pâlichonnes des précédents albums et éclate au grand jour dans sa splendeur cramoisie. Le cœur bat et la poitrine se gonfle. Un second renouveau, après 1993, en droit de nous faire espérer vingt ans de carrière en plus, juste pour le plaisir des oreilles et prolonger la saveur en bouche.

note       Publiée le dimanche 18 décembre 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Vengeance Bourbon".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vengeance Bourbon".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vengeance Bourbon".

DukeOfPrunes › vendredi 20 janvier 2017 - 10:23  message privé !
avatar

Bon, faudra que je m'y remette, alors ;)

Note donnée au disque :       
p2h › jeudi 19 janvier 2017 - 20:00  message privé !

j'apprécie voir ce genre d'albums sur Guts !

Note donnée au disque :