Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGötterdämmerung › Purge

Götterdämmerung › Purge

cd • 5 titres

  • 1Blow up 1
  • 2Church
  • 3Rubber guerilla
  • 4Napalm wedding
  • 5Blow up 2

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Double Noise Studio, Tilburg, Pays-Bas; Studio SGN, Andel, Pays-Bas.

remarques

chronique

‘Purge’, c’est un peu l’ovni de la discographie de Götterdämmerung (d’où le format mini ?) mais du genre sympa d’où débarquent des petits hommes vert émeraude, plutôt celui qui vomit des créatures au teint grisâtres avec de drôles de rictus sur ce qui leur sert de visage. Apre, il flirte quasiment avec une forme de rock indus entre Big Black et Chrome mais l’aspect maîtrisé en moins. Est-ce le parti pris de la production ? Toujours est-il qu’un sentiment de brouillon et d’improvisation ressort clairement de titres tels que ‘Blow up 1’ et même ‘Church’, comme si le groupe branchait la boîte et s’exerçait à plaquer quelques accords dessus. L’autre aspect qui me dérange, ce sont les effets ajoutés sur la voix qui foutent tout en l’air, Marc a une voix plutôt décadente, profonde, qui perd pas mal de son charisme ainsi. C’est plutôt efficace sur ‘Rubber guerilla’ pour l’aspect agressif mais moins prenant sur ‘Napalm wedding’ et carrément raté sur ‘Church’. Pas question de forage total mais cette veine vaguement indus leur sied nettement moins que le batcave/deathrock; les morceaux paraissent avoir été enregistrés plus que composés et ‘Purge’ sonne davantage comme un essai expérimental que le trio s’est offert. Heureusement que la suite s’est révélée plus réussie…

note       Publiée le vendredi 2 décembre 2016

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Purge".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Purge".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Purge".