Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGötterdämmerung › Morphia

Götterdämmerung › Morphia

cd • 11 titres

  • 1Ten grim commandments
  • 2Life A$ Art
  • 3(Morphia)
  • 4Echoes Of Despair
  • 5Good Things
  • 66
  • 7Without Your Crapes
  • 8Quest For Dun Maura
  • 9Dance In Devachan
  • 10Teargas
  • 11Disembodiment

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Studio SGN, Andel, De Tol, Werkendam, Pays-Bas; un château près de Luxembourg.

remarques

chronique

Götterdämmerung, c’est le groupe qui ne sera pas forcément cité au détour de chaque conversation (les Pays-Bas, c’est peut-être l’autre pays du fromage mais pas celui du rock gothique) mais qui pourtant aligne plus de vingt ans de carrière sans renier son style, produit non seulement de la musique mais plus largement une vision artistique (des clips, une exposition…), arborant toujours un look batcave et la même conviction. La plupart des gens les ayant découverts apprécient avec enthousiasme, écouter leurs disques frise l’impression de se sentir privilégié, avec envie de partager ce privilège. ‘Morphia’ incorpore les éléments typiques du travail du groupe soit une rythmique pêchue, dansante, des guitares deathrock entêtantes, le chant décadent, quelques bidouillages électroniques pour l’ambiance et une conviction punk contagieuse. Ajoutez des textes loin d’être idiots et dans le cas présent une légère touche expérimentale avec des chansons débutant de telle ou telle manière avant d’exploser dans une autre voie (l’excellent ‘Echoes of despair’), sans oublier quelques interludes instrumentaux. Le combo n’aime pas se limiter chronologiquement et n’hésite pas à proposer deux pièces dépassant largement les cinq minutes (douze pour ‘Quest for Dun Maura’); malgré son talent pour l’écriture, il ne cherche pas à aligner stérilement les hits même si le disque en regorge (‘Echoes of despair’, ‘Ten grim commandements’, la reprise de ‘Good things’ des Sisters of Mercy ou ‘Dance in Devachan’). Une note précise qu’en plus du studio, le disque aurait été enregistré durant un congé dans un château près de Luxembourg; j’ignore si l’effet est psychologique mais ‘Morphia’ dégage assurément un parfum de fin de civilisation, une obscurité épaisse, décadente, pour laquelle le symbole de murailles pas encore en ruines mais déjà lézardées colle assez bien. C’est peut-être ça, le secret, cette impression, aux côtés de Götterdämmerung, d’être le témoin d’un lente mais inéluctable déchéance de l’Occident en y prenant plaisir.

note       Publiée le mercredi 30 novembre 2016

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Morphia".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Morphia".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Morphia".

Twilight › lundi 5 décembre 2016 - 22:11  message privé !
avatar

Essaie Discogs.... Non, non, ils sont bien hollandais, peut-être ont-ils déménagé ?

Note donnée au disque :       
SEN › lundi 5 décembre 2016 - 21:54  message privé !

Encore une fabuleuse découverte signé Twilight, j'suis complètement scotché ! Par contre c'est un peu chaud à trouver, même sur leur Bandcamp y'a pas tout leurs albums ! Par contre je veux pas te faire mentir mais c'est indiqué "Berlin / Germany" :)

Note donnée au disque :