Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAsh Code › Posthuman

Ash Code › Posthuman

cd | 12 titres

  • 1 It's time to face the abyss
  • 2 Nite rite
  • 3 Challenging the sea
  • 4 Insensitive
  • 5 Sand
  • 6 Posthuman
  • 7 The last stop
  • 8 Alone in your dance
  • 9 Fragments
  • 10 Tide
  • 11 Try to be me
  • 12 A new dawn

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

L'Arte dei Rumori Studio, Italie

line up

Alessandro (chant, basse VI, programmation), Adriano (basse VI), Claudia (chant, synthé)

chronique

Post-punk, post-apocalyptique, post-rock…A notre époque, tout ou presque est post-quelque chose. Et l’humain ? Sera-t-il posthuman ? C’est en tout cas le concept choisi par Ash Code pour leur second essai, un album rythmé en diable à l’image de son prédécesseur. Les Italiens reprennent leur mélange de post punk et de dark wave synthétique et démontrent aisément qu’ils n’ont pas épuisé leur inspiration. Rythmes pêchus, synthés aux mélodies entêtantes, basses marquées, vocaux masculins graves renforcés de temps à autre par le chant féminin de Claudia…Un style très en vogue, me dira-t-on. Certes mais le petit plus de Ash Code est de savoir flirter avec la cold wave sans succomber trop ouvertement à sa froideur. Les beats sont secs mais la beauté des mélodies au clavier et quelques passages où la basse se lâche (‘Challenging the sea’) apportent une légère touche organique qui amplifie le son et lui donne du corps. Idem pour le chant qui joue volontiers sur certaines tonalités désincarnées sans en abuser à mauvais escient. Pour le reste, c’est le plaisir de danser sur de vraies chansons composées avec soin et nos Italiens ne sont pas manchots à ce jeu-là; des compositions telles que ‘It’s time to face the abyss’, ‘Nite rite’ ou encore ‘Alone in your dance’ sont de véritables hits. J’ai lu des comparaisons avec The Frozen Autumn (les synthés, les voix féminines, j’imagine ?) bien trop faciles à mon sens ou alors c’est que Ash Code en représente le versant noir et agressif même si le trio sait se montrer efficace aussi sur des titres plus ‘calmes’ comme l’hivernal (ou automnal selon les régions) ’Fragments’. ‘Posthuman’ en attendant le post-future, écouté et approuvé !

note       Publiée le mardi 29 novembre 2016

partagez 'Posthuman' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Posthuman"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Posthuman".

ajoutez une note sur : "Posthuman"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Posthuman".

ajoutez un commentaire sur : "Posthuman"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Posthuman".