Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLos Carniceros Del Norte › Coulrofobia

Los Carniceros Del Norte › Coulrofobia

cd • 13 titres

  • 1Garras Humanas
  • 2La Casa De Los 1000 Cadáveres
  • 3100 Lágrimas
  • 4It
  • 5Noche De Circo
  • 6Payasos Asesinos Del Espacio Exterior
  • 7El Que Recibe El Bofetón
  • 8Payaso A Medianoche
  • 9Balada Triste De Trompeta
  • 10Drive Thru
  • 11Shakes The Clown
  • 12Clownhouse
  • 13Gacy

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Txarly Usher (chant), Nando Fausto (basse), H.Zombie (guitare)

Musiciens additionnels : Gorka (batterie)

remarques

chronique

Maquillage blafard, yeux sombres, ce n’est pas seulement Twilight qui se rend en soirée mais une tradition remontant au début du XIXème siècle, notamment personnifiée par le génial Jean-Gaspard Dubureau, celle des clowns tristes qui d’emblée inspirèrent un mélange de fascination et de crainte, les gens ayant du mal à dissocier le créateur de sa créature. Le cas de Wayne Gacy, le clown tueur, ne fera que renforcer un sentiment présent chez certaines personnes et diffusé dans la culture populaire que l’on qualifie de ‘coulrophobie’ soit la phobie des clowns. Inutile de dire que le cinéma d’épouvante s’est emparé jusqu’à plus soif du thème, de ‘Clowhouse’ au magnifique et dérangeant ‘Balada triste de trompeta’ en passant par ‘It’, ‘Le clown de l’épouvante’ ou ‘Killer clowns from outer space’, une manne parfaite pour les Los Carniceros del Norte qui ont axé tout leur album sur ce thème. Incroyable comme ces mecs paraissent ne jamais manquer d’inspiration dans une démarche toujours similaire. Avec un démarrage très punk sur les premiers titres (notamment l’excellent ‘It’), le trio démontre une fois encore, dès ‘Noche de circo’, qu’il a bien plus de cordes à son arc, en plombant l’ambiance pour la rendre plus malsaine, en accentuant l’aspect mélodique sur les refrains (‘Payasos asesinos del espacio exterior’, ‘El que recibe el boleton’, ‘Payaso a medianoche’) et en oscillant entre deathrock, batcave, rock’n’roll (‘Drive thru’, ‘Shake the clown’)…Bref, du Los Carniceros del Norte pur jus, jouissif et ébouriffant. Il faut dire qu’avec leurs crêtes bariolées et leurs tenues punk/batcave, nos Espagnols sont bien armés pour affronter tous ces vilains clowns sanguinaires !

note       Publiée le lundi 28 novembre 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Coulrofobia".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Coulrofobia".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Coulrofobia".