Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDiocletian › Annihilation Rituals

Diocletian › Annihilation Rituals

cd • 13 titres • 63:35 min

  • 1Annihilation Ritual06:57
  • 2Infinite Destruction 06:21
  • 3Doom Cult04:43
  • 4Nex01:55
  • 5Decimator06:16
  • 6Order of the Iron Fist04:40
  • 7Master/Enslaver05:20
  • 8Gesundrian04:37
  • 9Doom Cult05:04
  • 10Annihilation Ritual05:43
  • 11Infinite Destruction 06:16
  • 12Sect of Swords03:13
  • 13Weltering in Blood02:30 [Reprise de Blasphemy]

enregistrement

Produit par Diocletian. Enregistré par VK. Remasterisé par CJS.

line up

Atrociter (guitare, voix), L. Muir (guitare, voix, basse [1-3]), C. Sinclair (batterie [4-7]), V. Kusabs (basse, choeurs [4-13]), A. Craft (batterie, [1-3, 8-13]).

remarques

Compilation des quatre premières sorties de Diocletian : la démo de 2005 (pistes 1 à 3), l'EP "Decimator" (piste 4 à 7), le split "Chaos Rising" avec Denouncement Pyre (8 à 10) et l'EP "Sect of Swords" (pistes 11 à 13). Sorti également en vinyle.

chronique

Au début de Diocletian, il y eut le riff, et le bourrin, et le bourrin du riff. Et évidemment le manque de moyens : l'objet chroniqué est en effet une collection des premières sorties de Diocletian, dont les toutes premières démos. Or, même sans moyens, un gros tank antichrétien arborant runes agressives et portraits de louloups carnassiers peut faire des dégâts : c’est le cas ici. OK, on arrive encore à se remettre les dents en place après les coups de massue dans la gueule à cause du son un peu faiblard, même dans les EPs suivants la démo, contrastant avec ses albums gargantuesques, mais il y a déjà une belle démonstration de force, à savoir le culte des gammes, un jeu du blasphème occulto-physico-astronomique exécuté en écartant bien les doigts pour toucher toutes les cases de la basse - vraiment un des instruments à bien écouter pour se rendre compte que la musique de Diocletian n'est efficace seulement parce que les musiciens aux manettes savent tout simplement écrire et jouer de la musique sans être manchot, à l'instar de tous ces autres groupes censés être bestiaux... par exemple, je n'ai jamais vu un sanglier bien jouer du violon. Des bassistes portant des crânes de vaches en collier, si. Pas aussi puissant que les fabuleux Doom Cult ou Gesundrian mais bien intéressant pour les aficionados de brutalité a priori pas finaude, pour se rendre compte qu'au "bout du monde" résident décidément de curieux zigs bien bruyants.

note       Publiée le dimanche 6 novembre 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Annihilation Rituals".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Annihilation Rituals".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Annihilation Rituals".