Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIn Slaughter Natives › Sacrosancts Bleed

In Slaughter Natives › Sacrosancts Bleed

cd • 12 titres • 60:16 min

  • 1Chaos breeding05:27
  • 2Koprofagi Christi03:26
  • 3Fifth skin05:02
  • 4Taste of human06:33
  • 5Sacrosanct bleed04:58
  • 6Scum03:44
  • 7Intercession05:29
  • 8Christians05:24
  • 9Inferno04:56
  • 10Invocation07:42
  • 11Mortified flesh05:37
  • 12Arcanum03:09

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Composé et enregistré par J.Havukainen au Re-Enter salvation, Suède, 1992

line up

Jouni Havukainen (tous instruments)

remarques

Réédité et remasterisé en 2001 sur la box 'Re-enter salvation' (CMI105).

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
crossover electro-dark ambient metal

Curieux album que ce 'Sacrosanct bleed'. On peut sans exagérer considérer Jouni Havukainen comme un pionnier de l'expérimentation industrielle, incorporant samples d'opéra, musiques classiques et rythmiques martiales en un terrible amalgame dévastateur. Cet album est certainement celui du 'craquage' : entendez par là que 'Sacrosanct bleed' reprend bien entendu le style reconnaissable entre tous du suédois, mais surtout qu'il ouvre des perspectives sur un style en plein essor à cette époque, le crossover electro-indus et 'metal'. Cela ne concerne heureusement pas tout l'album, mais on est d'entrée surpris des accents très Sielwolf (période 'Metastasen') de 'Chaos breeding' qui ouvre l'album. 'Koprofagi Christi' ralenti le rythme, lourd et martial, sample de guitares, le tout réminiscent des travaux des débuts. L'expérience se poursuit plus loin sur 'Inferno', où le mélange Sielwolf/Ministry se fait encore plus ressentir. Cette surprise mise à part, 'Sacrosanct bleed' reste du très bon INS : symphoniques et apocalyptiques, les excellents 'Sacrosanct bleed', 'Invocation', 'Mortified flesh' nous replongent dans la grande époque 'Enter now the world', tandis que les ambiances angoissantes de 'Fifth skin', 'Arcanum' (digne de Hellraiser, le film !) ou encore 'Taste of human' vous rendront définitevement paranoïaques. 'Sacrosanct bleed' est du coup un ovni dans la carrière du suédois, un disque dont l'homogénéité est malmenée et empêche de le considérer comme une chef-d'oeuvre à part entière. Malgré tout, du très bon, unique et puissant !!!

note       Publiée le jeudi 29 avril 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sacrosancts Bleed".

notes

Note moyenne        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sacrosancts Bleed".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sacrosancts Bleed".

Dead26 › samedi 22 novembre 2014 - 20:25  message privé !

Le 1er que j'ai écouté mais après maintes écoutes c'est celui ou j'ai toujours le plus de mal à accrocher. À la limite si je prends les titres dans l'ordre décroissant ça peut passer (Arcanum et Mortified flesh ah la vache) mais le début de l'album m'emmerde vraiment.... Et certains titres sont un peu trop facile à mon gout. Rien à voir avec les autres chef d'oeuvre que Jouni a pu sortir.

Note donnée au disque :       
cyberghost › vendredi 12 janvier 2007 - 10:33  message privé !
Perso, je me félicite de posseder ce disque, avec l'artwork d'origine qui plus est... A défaut d'être réellement esthétique (quoique, ça se défend), cette pochette décrit parfaitement l'ambiance de la musique... Après, c'est sûr, faut aimer les trucs visqueux et carnivores ...
Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › vendredi 12 janvier 2007 - 01:06  message privé !
avatar
Après réflexion et beaucoup d'écoutes je me mets à l'aimer, Taste of Human est terrible. Je regrette le manque d'éléments cinématographiques qui font d'habtiude la puissance d'ISN
Note donnée au disque :       
Slugbait › lundi 22 août 2005 - 15:18  message privé !
peut etre qu'il chante plus souvent sur ce disque... en tout cas, j'ai réécouté, j'aime toujours pas.
Note donnée au disque :       
cyberghost › lundi 22 août 2005 - 14:05  message privé !
La voix ne change pas tellement des autres occasions où Jouni chante , sur les autres albums... Perso, c'est un de mes préférés, bon déjà pasque c'est celui qui m'a fait découvrir ISN, ensuite, parcequ'il a une palette de tons plus riche que sur d'autres albums... En ce qui me conerne, les guitares ne me gênent pas, elles sonnent un peu cheap, mais ça me fait penser à un mélange bien organique de Sielwolf et de Swamp terrorists... En tout cas, il est à mon sens le disque le plus sinistre de ISN ...
Note donnée au disque :