Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCrowbar › Live + 1

Crowbar › Live + 1

cd • 6 titres • 21:51 min

  • 1High Rate Extinction03:09
  • 2Self Inflicted02:38
  • 3Fixation03:52
  • 4I Have Failed04:42
  • 5All I Had (I Gave)03:46
  • 6Numb Sensitive03:44

enregistrement

Enregistré par Mark Talamo le 21 février 1994 au New Orleans Music Hall, Nouvelle-Orléans, Louisiane. Mixé par David Farrell et Crowbar à l'Ultrasonic Studios, Nouvelle-Orléans, Louisiane. "Numb Sensitive" enregistré et mixé par David Farrell à l'Ultrasonic Studios. Masterisé par Jim Faraci au Bernie Grundman Mastering, Hollywood, Californie.

line up

Craig Nunenmacher (batterie), Todd Strange (basse), Kirk Windstein (voix, guitare), Matt Thomas (guitare).

remarques

Sorti en cd, cassette. Réédition cd en 2000 par Spitfire (artwork différent, remasterisé). Réédition cd remasterisée en 2007 par Metal Mind et en 2010 par eOne.

chronique

Souvenez-vous. Vous aviez 45 ans et c’était la troisième ou quatrième fois que vous alliez voir Crowbar en concert parce que c’est quand même un groupe pas mal. Et c’est à la fin que vous vous rendez compte que tout cela a été enregistré, c’est Kirk qui le dit. Donc vous achetez l’album qui regroupe les titres que vous aviez vu ce soir là - tous extraits du dernier album « Crowbar » comme son nom l’indique, sauf le « +1 », pas capté en concert qui, en effet, sera présent sur "Time Heals Nothing". Bon, maintenant, imaginons que ça soit moi, aujourd’hui. Donc, j’ai un certain âge, j’ai vu quelques fois Crowbar en concert, et je crois que c’est le seul live (?) qu’on peut trouver en cd, ou autre support mes couilles. Pourquoi pas ? On ne va pas être rebuté par la pochette crowbarmoche habituelle... enfin... non mais cette infographie quoi ! Ralalah, cette photo de traviole, ces photos promos prises à 7 heures du matin après l’ingurgitation de trois litres de vodka... ; on ne va pas se dire que c’est du remplissage publicitaire, que c’est bien bizarre de sortir un live « EP » d'une vingtaine de minutes "plus un autre titre"... d’habitude les concerts durent un peu plus que ça quand même ! Et on va se dire que c’est le moment où Crowbar a sorti ses premiers tubes de la misère du sludge de la mort (« Fixation », « All I Had I Gave », le méga cafardeux-headbangueux "I Have Failed", etc.), et que ça vaudra le coup. Sauf qu'à l'écoute, ça fait un peu mal : le son est vraiment pénible, l'effet de « spatialisation » - si on peut dire ça comme ça - sur la voix dans « High Rate Extinction » donne envie de vomir vu comme ça atteint l’oreille interne ; Windstein n’est vraiment pas en voix et gargouille en fin de râle un paquet de fois tout en cherchant ses cordes vocales qui se sont noyées dans l’irish coffee ; le public semble être constitué de trois bouts de voix collées entre les morceaux, et tout cela ressemble plus, au final, à une répétition mal ficelée emmenée par des mecs un peu fatigués, un bidule mal enregistré, mal mixé, et méga moche. La note « mauvaise » est quand même sauvée par ce « I Have Failed » qui restera utile pour faire la moue en secouant la tête. Limite : je me fais pousser une putain de moustache style Fu Manchu tiens.

note       Publiée le mercredi 2 novembre 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Live + 1".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live + 1".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live + 1".