Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLydia Lunch & Weasel Walter › Brutal Measures

Lydia Lunch & Weasel Walter › Brutal Measures

cd | 1 titre

  • 1 Brutal measures

enregistrement

Enregistré live au studio, une prise, sans retouche, juin 2016

line up

Lydia Lunch (voix), Weasel Walter (batterie, bruitages)

chronique

‘Recorded live in studio-no overdub or editing’, la messe est dite: sec, cru, intense, violent…A bientôt soixante ans, Lydia Lunch n’a pas mis la moindre goûte d’eau dans son vin. ‘Ratatatam, pschinpsching, tougoudoudoubam, tsching tsching tsching’, Weasel Walter la mitraillette tabasse sa batterie histoire de bien clouer le spectateur et lui foutre la gueule dans l’ambiance d’un seul coup, sans fioritures. Silence. La voix de Lydia, plus effrayante que jamais, rocailleuse, bouffée par le tabac, l’alcool, commence à lâcher ses mots meurtriers, ses strophes de tueuses, comme autant de coups de poing dans l’estomac. Une cérémonie d’exorcisme poétique violente de plus de vingt minutes où la chanteuse et le batteur vont se donner la réplique, lui dans des solos de roulements, elle dans un spoken word terrifiant, avec quelques petits bruits en arrière-fond pour accroitre le malaise…Silence, tension, chuchotements, montées menaçantes, les mots qui s’emballent, crashes de cymbales, retombées, martelage de peau…Pas le moindre répit pour l’auditeur, à peine de le temps de reprendre son souffle dans ce cloaque étouffant. Terrible sur scène, tout aussi impitoyable sur disque. Pas d'avertissement, pas d'épilogue.

note       Publiée le dimanche 2 octobre 2016

partagez 'Brutal Measures' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Brutal Measures"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Brutal Measures".

ajoutez une note sur : "Brutal Measures"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Brutal Measures".

ajoutez un commentaire sur : "Brutal Measures"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Brutal Measures".

(N°6) › mardi 20 mars 2018 - 09:48  message privé !
avatar

Vu en live, c'est quelque chose, pour peu qu'on ne soit pas allergique au spoken word punkétique. Avec ses deux micros (un avec de l'écho, l'autre non), ses changements de tessitures (une voix crayeuse de sorcière parfois) et son verre de vin blanc. Weasel se charge bien du côté, hum, musical, sans qu'on ait jamais l'impression d'entendre des solos de batterie. Pas déçu du tout de cette rencontre avec Lydia, même sous cette forme un peu austère.

Twilight › dimanche 2 octobre 2016 - 21:31  message privé !
avatar

Pourtant, ils collaborent depuis bien 4 ou 5 ans; je les ai aussi vus l'an passé ainsi qu'il y a 3 ans...W.W. joue également dans Retrovirus avec Lydia (vu l'an dernier). Et vendredi, 'Brutal measures' sur scène, c'était de la tuerie !

Note donnée au disque :       
blub › dimanche 2 octobre 2016 - 21:24  message privé !

A priori, là comme ça, j'ai du mal à imaginer ces deux-là collaborer! Le contraste doit être assez hallucinant... ça éveille ma curiosité en tout cas.