Vous êtes ici › Les groupes / artistesPProfanatica › The Enemy of Virtue

Profanatica › The Enemy of Virtue

2xcd • 29 titres • 83:05 min

  • CD 1
  • 1Raping of Angels05:12
  • 2Final Hour of Christ02:26
  • 3Of Pestilence...02:21
  • 4Scourging and Crowning02:41
  • 5Weeping in Heaven03:08
  • 6Weeping in Heaven02:14
  • 7Heavenly Father02:32
  • 8Spilling Holy Blood02:44
  • 9Final Hour of Christ01:50
  • 10Weeping in Heaven02:11
  • 11I Arose05:39
  • 12As Tears of Blood Stain the Altar of Christ03:48
  • 13Crucifixion Wounds01:50
  • 14Once Removed Savior (a.k.a. Disease Infested Cunts of Dead Nuns)04:28
  • 15Mary (Conceived With Sin)01:41
  • 16Jehovah Fading01:59
  • CD 2
  • 17Broken Jew03:03
  • 18Fuck the Messiah03:12
  • 19Passion of a Liar01:48
  • 20Macabre03:03
  • 21Of Pestilence...02:28
  • 22Misery02:28
  • 23Spilling Black Cum and Vomit02:03
  • 24Intro01:37
  • 25Broken Jew03:31
  • 26Fuck the Messiah03:17
  • 27Weeping in Heaven02:44
  • 28Heavenly Father05:17
  • 29Outro01:50

line up

Paul Ledney (voix, batterie), Brett Makowski, Aragon Amori (basse), John Gelso (guitare), Wicked Warlock (guitare, basse)

remarques

Sorti en cd et vinyle.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
jets divers sur objets et textes sacrés

Une vapeur pulpeuse et démoniaque souffle sur l’Europe, c’est le murmure de SATAAAAAAAN. Et il vient d’Amérique en plus. Non pas de Bangor, la ville maudite, ou de Derry, la ville maudite, ou de la vallée de la mort, la vallée maudite mais bien d’un autre bled, New-York. Ailleurs donc, au loin, trois hommes, avec des besoins d’extérioriser leurs démons internes (et externes ?) vont fonder cette entité puante, dégoulinante, obtuse, qu’est Profanatica, poser à poil recouverts de sang, et véritablement vomir tout ce qu'il y a de plus primitif et jouissif et noir et visqueux dans le culte à l'Adversaire fait musique, splitter pendant quelques années, puis se reformer à l'aube des années 2000. Je disais dans l’autre chronique qu’il aura fallu de nombreuses années pour pouvoir écouter un véritable album de ce groupe, mais attendez ! Ils ne se branlaient pas la tentacule pour autant, sortant dès leurs débuts un véritable container radioactif et pestilentiel de démos, EPs et sp...sp...sp.sppppplits. Certaines prises sont vraiment dégueulasses niveau son, d’une hystérie aussi sans contrôle. Mais toutes les prises gardent la même patte, la même originalité : un death / black brutal, répétitif, criard, gueulard, sale et oppressant. Alors si pour vous la déchéance c’est cette odeur de cave alliée à cette couleur marron et grise qui bouge derrière l’armoire quand vous jetez un oeil entre la paroi du mur et le meuble vers 2 Heures Trente 3 virgule 666314 du matin, ben cette Nème archive de groupe culte est pour vous. Réunies donc sont ici, jeune padaouane, les débuts du groupe, des vieilles démos, un EP et sur le deuxième disque d'autres inédits plus récents, datant des années 2000 (chutes de studio, répétitions...). En fait, cette compilation est déjà sortie sous un autre nom en 2000, Hells Headbangers n’a fait qu’ajouter un deuxième disque plein d’inédits, c’est tout ho ! Mais c’est pas mal. Et ça permet évidemment d’écouter des vieilleries que sinon faut vendre son âme au diable pour les acheter. Et contrairement à d’autres archives (celles de Grave ou de Treblinka ici chroniquées par exemple), les gars aux manettes savent déjà enregistrer, jouer, donc tout ici s’écoute avec grand plaisir sans se casser trop les oreilles, même si écouter plusieurs fois le même morceau en diverses versions tu devras encore te coltiner, parce que c'est comme ça les archives. Sur ce, je vais me choper un crâne de vache et danser à poil recouvert de boudin de porc tout en hurlant que je m'en branle total no future. Et vous ?

note       Publiée le mercredi 28 septembre 2016

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The Enemy of Virtue" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The Enemy of Virtue".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The Enemy of Virtue".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The Enemy of Virtue".