Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOrchestral Manoeuvres In The Dark › Architecture & Morality

Orchestral Manoeuvres In The Dark › Architecture & Morality

cd • 9 titres

  • 1The New Stone Age 3:18
  • 2She's Leaving 3:26
  • 3Souvenir 3:36
  • 4Sealand 7:42
  • 5Joan Of Arc 3:48
  • 6Joan Of Arc (Maid Of Orleans) 4:10
  • 7Architecture & Morality 3:38
  • 8Georgia3:20
  • 9The Beginning & The End 3:44

informations

Comme avec les albums précédents, il existe une multitude de variations de couleurs de la pochette suivant les nombreuses (ré-)éditions. Ne vous étonnez donc pas si la vôtre est bleue, ou rose, ou beige...

line up

Andrew McCluskey, Paul Humphreys, Malcolm Holmes

chronique

  • synth pop dans tous ses états

En 1981 tous les yeux sont sur OMD et, tel Icare, le groupe déploie fièrement ses ailes pour toucher le soleil. Architecture & Morality est un monument d’humanité, en équilibre précaire entre grâce et naufrage, entre expérimentations et accessibilité, entre prétention post-moderne et urgence sans âge… Leurs influences sont digérées ; pleins de courage McCluskey et Humphrey naviguent alors à vue, improvisent les angles d’attaques, plus certains que jamais d’être en pleine avant-garde. Mais sur quoi naviguent-ils ? Mais sur le public, pardi ! C’est une chose de sortir des disques pointus pour satisfaire les intellectuels et les mélomanes, c’est est une autre de dominer les charts avec des bidouillages électroniques et des thématiques angoissantes. Dès ‘The New Stone Age’ l’auditeur est mis à l’épreuve puisqu’au lieu d’un synthétiseur, c’est une guitare électrique qui nous accueille, comme un dernier adieu à l’héritage post-punk et surf. Ils chourent même le Mellotron des progueux pour en tirer des plans minimalistes et lui tirer maints chœurs synthétiques tout au long de l’album, ultime provocation à l’attention de la décennie précédente. ‘She’s Leaving’, c’est une splendide ballade qui préfigure Experimental Products et tous ces groupuscules obscurs dépoussiérés par des labels tels que Mannequin, Minimal Wave ou Anna Logue aujourd’hui. Bon, la pop gnangnan de ‘Souvenir’, moi je ne peux plus, et je ne pense pas être le seul. Mais on pardonne – car arrive l’audacieux ‘Sealand’, qui évoque en presque huit minutes décharnées une mer crépusculaire sur laquelle, parfois, quelques mots viendront briser l’écume… Quel espace, quelle respirattion, pour un disque dont les ventes se comptent en millions ! Et quel gracieux retour, par la Face B, sur ce doublé ‘Joan Of Arc’, la première partie en progression lente, et la seconde, autre single mémorable, mélangeant lourdes percussions militaires et mélodies nuageuses. Et quelle voix… ‘Architecture & Morality’, le morceau, est un autre instrumental bizarroide tel ‘Dancing’ du premier album, avec des ralentissements et échos de chants que l’on croirait carrément piqués à Raison d’être (anachronisme, je sais, mais la ressemblance est frappante) et une approche concrète du son qui trouvera toute sa place sur l’album suivant. ‘Georgia’ remet le paquet, on se croirait en plein surf electro, à la Alex Fergusson… tout comme avec le dernier titre qui voit même la guitare et les chœurs revenir sur le devant. Psychic TV sortira son premier album l’année suivante, et malgré des origines très différentes on peut facilement joindre ces deux extrémités ensemble. Pour OMD ce fut l’album de la consécration ; quant à notre Icare...

note       Publiée le mercredi 31 août 2016

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Architecture & Morality" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Architecture & Morality".

notes

Note moyenne        9 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Architecture & Morality".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Architecture & Morality".

Richard Envoyez un message privé àRichard

Souvenir m'a toujours donné un bourdon-spleen-mėlancolie délectable pas possible. Rien n'a changé en 2022.

Note donnée au disque :       
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Putain, les Peel Sessions !

mangetout Envoyez un message privé àmangetout

Nouvel album pour OMD, à sortir le 1er septembre, son nom : "Punishment of luxury".

Harry Dickson Envoyez un message privé àHarry Dickson

Toujours génial.

Note donnée au disque :       
mangetout Envoyez un message privé àmangetout

... c'est de l'humour, hein !?

Dois-je te conseiller de plutôt finir ta thèse avant tout autre considération, sans paternalisme excessif ?