Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOThe Outcasts › Blood and thunder

The Outcasts › Blood and thunder

cd | 12 titres

  • 1 Winter
  • 2 Machine gun
  • 3 Sex and glory
  • 4 Gangland warfare
  • 5 Programme love
  • 6 Princes of oblivion
  • 7 Frustration
  • 8 Angel face
  • 9 Magunm force
  • 10 Beating & screaming (pt1)
  • 11 Beating & screaming (pt2)
  • 12 Mania

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Martin Cowan (chant, guitare), Greg Cowan (basse, choeurs), Colin Cowan (batterie), Getty (guitare)

chronique

Certains mouvements n’ont pas la même portée partout. Belfast 1976 ressemble à un champ de bataille, le centre-ville se vide dès 18h et affiche des airs de no man's land, les soldats patrouillent, les jeunes se font chier, la violence est omniprésente. Voilà que débarque un idéaliste, Terri Hooley, ex-hippie qui décide d’ouvrir son magasin de disques, Good Vibrations, dans un local pourri de ce morne centre-ville. Sans qu’il l’ait cherché réellement, il va y rencontrer les premiers punks nord-irlandais et se passionner pour cette musique au point de fonder son propre label du même nom que son commerce et y signer les premières formations du style: Rudi, The Nerves et surtout The Outcasts, les plus méchants du lot. Des vrais teigneux ceux-là, les trois frères Cowan accompagnés de leur pote Getty qui choisiront leur nom suite à leur interdiction d’un bon paquet de clubs en raison de leur attitude violente. Comme la plupart de leurs compatriotes (Stiff Little Fingers, Rudi, Undertones…), ils sont apolitiques, n’aiment pas spécialement les Britanniques mais refusent de soutenir ouvertement l’IRA, ce qui leur vaut courses poursuites avec les skinheads locaux mais les Outcasts ne sont pas du genre à se laisser faire. Deux albums, un mini, puis la fin suite à la mort dans un accident de Colin, le batteur, ses deux frérots reprenant l’entreprise de peinture familiale avant de se reformer en 2010. Pourquoi vous les introduire avec leur second album ? Parce qu’avec lui, les Outcasts s’éloignent du punk pur pour s’ouvrir à quelque chose les rapprochant carrément de la première vague goth anglaise (musicalement). ‘Blood and thunder’ porte bien son nom, c’est un disque froid, crispé, empli d’une colère glacée qui se traduit par un jeu de batterie plus lourd, plus tribal, un mixage de la basse plus en avant. Les guitares n’ont pas entièrement délaissé l’électricité punk mais sonnent un brin plus sombres que sur le premier album, quant au chant de Martin, ses sonorités évoquent volontiers les premières formations gothiques telles que UK Decay, Ausgang, Southern Death Cult…Il faut dire que mélodiquement, les Outcasts ont toujours été bons mais sur ‘Blood and thunder’, ils atteignent leur plein potentiel avec des brûlots comme ‘Angel face’, le tendu ‘Winter’, ‘Beating & Screaming (pt 1 et 2), rituels à souhait, 'Mania' ou ‘Princes of oblivion’ et ‘Magnum Force’, plus ouvertement post punk. Le secret réside dans cette colère sourde et dans la volonté d’ouverture (sans trahir le postulat de base) des musiciens. Que la démarche ait été consciente ou nom, les Outcasts livrent un disque qui frise la perfection dans lequel ils canalisent leur violence pour la changer en obscurité et le résultat est une pure merveille au goût acre de sang et de cendres.

note       Publiée le mardi 9 août 2016

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Blood and thunder' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Blood and thunder"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Blood and thunder".

ajoutez une note sur : "Blood and thunder"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Blood and thunder".

ajoutez un commentaire sur : "Blood and thunder"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Blood and thunder".

Klarinetthor › samedi 22 octobre 2016 - 19:50  message privé !

cc de leur message facebique: THE OUTCASTS.....40th Anniversary 1977-2017! Dec 16th – NI – Belfast, Black Box; XMAS PARTY Mar 23rd – UK – Southampton, Talking Heads Mar 24th - UK – Birmingham, Rainbow Mar 25th – UK – London, New Cross Inn Apr 27th – CH – Geneva, l’Usine Apr 28th – FR – Lyon, CCO Apr 29th – FR – Toulouse, la Dernière Chance, tbc Apr 30th – FR – Rennes, Mondo Bizarro Jun 3rd – UK – Manchester, O2 Ritz, North West Calling festival

Note donnée au disque :       
Twilight › samedi 22 octobre 2016 - 19:11  message privé !
avatar

putain, Genève ? Pourvu que ce soit en weekend !

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › samedi 22 octobre 2016 - 17:01  message privé !

la tournee britannique de l'an prochain s'etend a l'Europe fin avril avec Geneve, Lyon, Toulouse et Rennes.

Note donnée au disque :       
Twilight › vendredi 30 septembre 2016 - 07:42  message privé !
avatar

Absolument, ce film est une merveille, drôle mais qui pointe du doigt les problèmes et la manière d'y répondre par la musique. Recommandé.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › jeudi 29 septembre 2016 - 23:55  message privé !

et le docufiction Good Vibrations de 2012 est plutot recommandé sur l'histoire de la boutique et du label; de Rudi, the Undertones et ces Outcasts. Il a reussi a me faire regretter la ville.

Note donnée au disque :