Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDate At Midnight › Songs to fall and forget

Date At Midnight › Songs to fall and forget

cd • 12 titres

  • 1Cold wodern world
  • 2Beautiful lie (let it die)
  • 3Dust
  • 4Black ashes
  • 5Running 'round
  • 6Fading intor
  • 7Waves
  • 8To fall and forget
  • 9Tonight
  • 10The virgin light
  • 11Last call
  • 12Follow

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Black Tape Studio, Rome, Italie

line up

Daniele De Angelis (chant), Francesco Barone (guitare), Pasquale Vico (basse), Francesco Mignogna (batterie)

Musiciens additionnels : Simone H. Salvatori (chant)

remarques

chronique

Je savais que j’avais raison de me montrer exigeant (limite injuste) vis-à-vis de Date at Midnight; moi qui semblait si réticent à leur accorder un 5 franc et massif pour leurs deux pourtant bonnes productions précédentes, je ne me suis pas fait prier cette fois-ci. Toujours cette classe italienne, cette manière de tisser des ambiances (caverneuses, mystiques ou simplement électriques) que je trouvais un brin retenue de par le passé mais qui prend pleinement son sens sur ce disque. Les Transalpins prouvent à quel point ils maîtrisent leur sujet en explorant plusieurs pistes, du côté du deathrock (l’excellent ‘Dust’, ‘Black ashes’ encore plus désespéré et tranchant), d’un gothic rock hivernal (‘Beautiful lie’), plus traditionnel (‘To fall and forget’, 'The Virgin light') avec même en bonus une ballade en compagnie de Simone H. Salvatori de Spiritual Front ('Running 'round'). Tout ce qui me retenait dans mes chroniques précédentes perd son sens, le chant est magistral, pleinement émotionnel, dans ses tonalités les plus graves aussi bien que dans un lâcher prise purement punk; toute la présence dont est capable Daniele De Angelis sur scène est palpable dans chaque chanson. Le travail de la rythmique est toujours aussi remarquable, précis, présent sans empiéter sur les autres instruments, soutien sans faille d’une guitare qui se lâche dans de magnifiques lignes (‘Waves’, ‘Dust’, ‘Cold modern world’ ou encore ‘Tonight’). ‘Songs to fall and forget’ porte assez mal son nom car ses compositions sont amples, puissantes, jamais trop immédiates mais irrésistibles, clairement marquées du sceau de l’efficacité, de celles justement qu’on n’oubliera pas de si tôt !

note       Publiée le dimanche 7 août 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Songs to fall and forget".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Songs to fall and forget".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Songs to fall and forget".

Wotzenknecht › dimanche 7 août 2016 - 21:59 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Vous appâtez le chaland, dites !

necromoonutopia666 › dimanche 7 août 2016 - 20:52 Envoyez un message privé ànecromoonutopia666

Tonight est un monstre tube

Richard › dimanche 7 août 2016 - 20:18 Envoyez un message privé àRichard

Réussite et Italie. Musiques sombres et émotions. Encore des pléonasmes grâce à Date at Midnight.

Note donnée au disque :