Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArea › Caution radiation area

Area › Caution radiation area

cd • 5 titres

  • 1Cometa Rossa4:01
  • 2ZYG [Crescita Zero]5:31
  • 3Brujo8:03
  • 4MIRage ? Mirage10:28
  • 5Lobotomia3:57

enregistrement

Fono Studio, Rome et Milano Sound Studio, Milan, Italie, 1973

line up

Giulio Capiozzo (batterie, percussions), Patrizio Fariselli (claviers, clarinette), Demetrio STRATOS (chant, orgue, percussions), Ares Tavolazzi (basse, contrebasse, trombone), Gianpaolo Tofani (guitare, synthétiseur, flûte)

remarques

chronique

Area ne tarde pas à revenir avec un album aussi abrupt et direct que l'incendiaire "Arbeit Macht Frei". La venue du nouveau bassiste, Ares Tavolazzi, va consolider ce qui sera la formation classique du groupe. "Caution Radiation Area" va en fait plus loin que son prédécesseur. Trop loin serions nous tenté de dire. Si "Cometa Rossa" tente (et réussit) l'exploit de réadapter leur déjà fameux "Luglio Agosto Settembre (Nero)", le reste de l'album marque un virement radical vers les expérimentations sonores tout azymut. "ZYG" est en soi un bel exemple ; après une longue minute de bidouillages électroniques en tout genre, une basse entêtante nous guide vers un festival pyrotechnique que n'aurait pas renié le Mahavishnu Orchestra lui-même. "Brujo", du long de ses huit minutes, prend le même parti, mais à rebours. Plus on avance dans le disque, plus l'inclinaison de la pente se veut marquée, limite dangereuse. C'est que Area, s'il se revendique comme groupe populaire, a pour dessein d'émanciper la pop et d'y introduire des éléments de prime abord étrangers pour mieux les fondre dans l'ensemble. Avec "MIRage ? Mirage", ils prennent le taureau par les cornes et poursuivent leurs délires exploratoires sans filet, pas loin d'un Herbie Hancock, mais avec un punch rock irréfutable. Mais ce n'est pas encore assez. "Lobotomia", pièce bruitiste expérimentale pure, articulée comme un conceto d'ondes hertziennes manipulées, scellera le sort du groupe et divisera les auditeurs en deux catégories ; ceux qui considèreront que Area est décidement trop barge pour eux, et ceux qui considèreront qu'Area a vraiment de grosses couilles. Faites votre choix.

note       Publiée le dimanche 14 juillet 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Caution radiation area".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Caution radiation area".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Caution radiation area".

Jean Pierre Moko › dimanche 15 février 2015 - 14:48  message privé !

Swagg au plus haut niveau. Les premiers lbums de ce groupe sont simplement infernaux

Note donnée au disque :       
GinSoakedBoy › vendredi 30 avril 2010 - 17:45  message privé !

Mon choix est fait. Pour moi le meilleur area, dommage que par la suite ils n'aient pas continué dans cette voie, trop en avance sur leur temps peut-être.

Note donnée au disque :