Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Witch Will Die Tomorrow › Violet of Twilight

The Witch Will Die Tomorrow › Violet of Twilight

cd • 11 titres

  • 1In the violet of twilight...
  • 2Black stick of trees
  • 3The mannequins
  • 4Amontillado
  • 5Useless torment
  • 6Treachery at Walpurgis Night
  • 7Torquemada's dream
  • 8Hard to keep company
  • 9The colour of dusk
  • 10Lust onto venomous engravings
  • 11I heard a cry

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Alexander (chant, guitare), Wenzel (basse, choeurs)

remarques

Les pistes 10 et 11 sont des bonus uniquement disponibles sur le cd.

chronique

‘Premier et seul groupe gothic rock old school au Sud de L’Oural’, belle carte de visite et invitation au voyage mais qui pose aussi rapidement les limites du projet car on comprend vite, derrière cette profession de foi, que trouver des musiciens pour jouer un tel style n’a pas dû être aisé. Simple, c’est un duo, pas une grande surprise, c’eût même pu être un one-man band. The Witch will die tomorrow dévoile les qualités et les défauts d’une formule aussi réduite (que les moyens à disposition pour enregistrer, j’imagine), à savoir pas mal d’imagination et de créativité mais également un certain manque de recul quant à certains aspects de la production, à commencer par le temps des chansons. Quand on joue, on s’éclate, tous ceux qui ont un jour tenu un instrument savent qu’on est capable de jouer les mêmes deux notes pendant dix minutes sans s’en lasser, avis pas toujours partagé par les auditeurs passifs. Et là, je dois bien avouer que dépasser les six ou les sept minutes n’était pas forcément nécessaire (même si pas tellement grave non plus), surtout que le groupe ne dispose pas, pour des raisons techniques, de ce qu’il faudrait pour varier le propos. La boîte est tout à fait correcte mais assez binaire dans ses possibilités, la basse lui donne du corps dans le lointain, tout repose donc sur la guitare et le chant, eux aussi très honnêtes. Quelque chose manque cependant, un certain tonus, qu’une formation au complet eût sans doute pallié mais bon, on n’a pas toujours le choix quand on ne trouve pas le personnel adéquat. Si l’on excepte ces maladresses, force est aussi de reconnaître que The Witch will Die Tomorrow ont bien fait leur job. Au lieu de céder à la facilité en collant de la programmation partout, nos deux Russes ont préféré travailler à l’électrique; qui plus est, il tentent de varier les ambiances en optant pour des attaques parfois plus musclées, un grain plus sale sur les guitares au besoin ou au contraire, quelque chose de plus froid, clair, recueilli ('I heard a cry'). On note de belles réussites (l’entraînant ‘Amontillado’, le nocturne et mélancolique ‘Useless torment’, ‘Black stick of trees’ ou encore ‘Hard to keep company’, plus hanté), tant niveau des mélodies que de la motivation. Cette production un peu âpre sied même plutôt bien aux climats sombres que recherche le groupe. Pour leur adjoindre du crédit, The Witch Will Die Tomorrow gratifient les acheteurs du cd de deux bonus introuvables sur internet et de bonne facture. J’apprécie. Si la sorcière doit périr demain, souhaitons que le duo, lui, perdure plus longtemps, histoire de nous offrir un second album.

note       Publiée le mardi 26 juillet 2016

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Violet of Twilight" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Violet of Twilight".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Violet of Twilight".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Violet of Twilight".