Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAbsu › Abzu

Absu › Abzu

cd • 6 titres • 35:58 min

  • 1Earth Ripper03:47
  • 2Circles of the Oath05:12
  • 3Abraxas Connexus03:53
  • 4Skrying in the Spirit Vision03:52
  • 5Ontologically, It Became Time & Space04:47
  • 6A Song for Ea14:27

enregistrement

"Chroniqué" et mixé par J.T. Longoria sous "le 2011e enchantement d'Abzu", mars-mai, Nomad Recording Studio, Carrollton, Texas.

line up

Proscriptor (batterie, voix), Ezezu (basse, voix), Vis Crom (guitare).

Musiciens additionnels : Blasphemer (guitare)

remarques

Illustration de Zbigniew Bielak.
Sorti en cd, vinyle. Peut également être acheté sous format numérique sur le bandcamp du groupe.

chronique

Comment je vais m’en sortir. J’ai collé un 6 boules dans le derrière du dernier. Et Absu avec un Z, comment il va faire pour survivre ? Syndrome même pas du petit frère mais du troisième gamin né après Galilée et Newton, ou bien du remplaçant du patron mollasson qui remplaça lui-même l’Indispensable, qui remplaça Dieu le papa. Bienvenue dans les affres des passages de pouvoir. Enfin voilà, de toute façon l’album est deux fois plus court donc on pourra faire une espèce de règle de trois pour que tout soit proportionnel. Retour donc sur le lac de la damnation vert pomme, au dessus des profondeurs de l'Absu, ou de l'Abzu, enfin, ça s'écrit de diverses manières. Vous avez passé l’Achéronininichos, et vous voilà arrivé au Level 2, touche C pour s’accroupir pour rentrer dans le temple sinon vous tombez à la flotte, vous êtes toujours à mains nues, ça va être costaud de se taper les Deynonichus qui flottent autour de vous, regardez le nombre de canines. Impressionnant ! Bon, RESET. On recommence, vous avez Abzu dans les oreilles, c’est du Absu avec un Z, et c’est à peu près… pareil qu’Absu avec un S, avec un je ne sais quoi de chouïa qui manque… en fait, comme qui dirait, comme l’impression d’écouter des chutes de studio du AbSu avec un S… un peu plus bateau parfois, la violence un peu plus plate aussi, un peu moins « d’effet d’émerveillement » devant ce bulbo-caèdro-thrash-King Diamond-black metal. OK, y a les cris stridents, y a la batterie qui fait dans la mégatonne, la diction au millimètre près, les agencements qui se mettent en œuvre comme des montagnes de cubes froids de metawl, ces mélodies qui touchent juste pour faire secouer les bras et le reste du thrasheur occulte mais bon, comme qui dirait que le Proscriptor radote un peu. Forcément, c’était tellement fort et poignant sur le S et le T(ara). Alors, je dis pas, vous n’allez pas vous ennuyer sur AbZu. Moi si, un peu, même s’il y a forcément matière à headbanger, no problemo. Et ça ne me parait pas hors de propos de dire, en conclusion, après écoute que le cerveau du Proscriptor lui ait dit : « souffle, et rumine pour foutre la misère à tous les vrais et les faux quand tu vas sortir ton APsu avec un P ». Censé sortir cette année, comme le nouveau Tool. Enfin, si tout va bien. Si tout va mal, tournez vous vers la religion : "Oh, grand Cthulhu, que ton vagin penioïdal soit sanctifié ! Fait en sorte que ce ne soit pas quand même trop la misère pour nos oreilles du futur, pauvres Prêcheurs que nouS sommeZ. On a besoin d’un peu de kif, c’est pas trop demander non ! Oh ! Y a quelqu'un ?"

note       Publiée le dimanche 24 juillet 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Abzu".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Abzu".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Abzu".

Klarinetthor › mardi 9 août 2016 - 16:07  message privé !

Tous les morceaux se ressemblent en fait ca manque un peu de variete, jusqua la song for Ea, plus ambitieuse

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 3 août 2016 - 16:17  message privé !

Pareil. L'Abzu rectifie L'Absu. Ça défonce tout, ça ne traîne pas en longueur, c'est parfait.

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › mardi 2 août 2016 - 16:40  message privé !
avatar

Marrant, perso j'avais ressenti Absu (l'album) comme un retour manqué, et Abzu comme une grosse claque.

Note donnée au disque :       
born to gulo › lundi 25 juillet 2016 - 08:01  message privé !

Ouais.

Note donnée au disque :