Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPThe Psychedelic Furs › Mirror moves

The Psychedelic Furs › Mirror moves

cd • 9 titres

  • 1The ghost in you
  • 2Here come cowboys
  • 3Heaven
  • 4Heartbeat
  • 5My time
  • 6Like a stranger
  • 7Alice's house
  • 8Only a game
  • 9Highwire day

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Westlake Audio, Los Angeles, USA; Electric Lady, New York; USA

line up

John Ashton (guitare), Tim Butler (basse), Richard Butler (chant), Keith Forsey (batterie, percussions), Mars Williams (saxophone)

remarques

chronique

Le miroir bouge, c’est certain, ce disque ne tient pas en place, il m’évoque certains clips des 80’s (‘In between days’, ‘I just died in your arms’…) avec mouvements de caméra. On passe de la new wave calme de ‘The ghost in you’ au plus pêchu (et très bon) ‘Here come cowboys’ pour mieux glisser au groove de ‘Heartbeat’ ou le recueilli ‘My time’. En réalité, il est très cohérent niveau atmosphère, il ne s’agit nullement de faire feu de tout bois, plutôt d’examiner la même chambre selon divers angles. Une chose est certaine, Richard Butler est au top niveau vocal, talonnant Bowie avec un timbre légèrement moins rocailleux, plus sensuel, capable de diffuser une tristesse chaude indissociable de l’identité du groupe et de la qualité de l'album. Pour moi, il s’agit du dernier bon essai du groupe; il s’inscrit dans une voie plus accessible amorcée sur ‘Forever now’ avec l’avantage de fournir une craquée de belles mélodies à la production mi-froide mi-synthétique avec de discrets éclats de cuivre mais sans la production FM qui bousillera ‘Midnight to midnight’ par la suite. Moins sombre que par le passé, la musique n’en perd pas pour autant sa mélancolie retenue et témoigne d’un travail d’orfèvre dans la confection mélodique. Je sais que ‘Mirror moves’ ne fait pas l’unanimité mais je le trouve vraiment très bon (légèrement trop riche peut-être parfois) avec de vrais tubes, étonnamment pas les chansons les plus citées des Furs: ‘Alice’s house’, ‘My time’, ‘Here come cowboys’ ou même ‘Highwire days’ (certes légèrement vieilli dans son emballage 80’s). Plus addictif qu’il n’y paraît à première écoute, pour résumer…

note       Publiée le dimanche 17 juillet 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mirror moves".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mirror moves".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mirror moves".

Richard › dimanche 17 juillet 2016 - 07:50  message privé !

Oui !!! Rien que pour " Heaven " et la voix si particulière de Richard Butler.

Note donnée au disque :