Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUz Jsme Doma › Pohadki Ze Zapotrepi (Fairy-tales From Needland)

Uz Jsme Doma › Pohadki Ze Zapotrepi (Fairy-tales From Needland)

cd • 12 titres • 45:22 min

  • 1Ránoc (Mornight)6:56
  • 2Znovu (Over And Over)2:43
  • 3Kouzelník (Magician)3:27
  • 4Bílá Hůl (Blind Man's Cane)3:29
  • 5Hlína (The Earth)5:06
  • 6Ažpak (Mr. Manyana)5:34
  • 7Tadyna (Here Ona)3:52
  • 8Vodník (Pond Troll)3:12
  • 9Tání (Melting)4:15
  • 10Kůželína (Ms. Lazy-Bones)3:16
  • 11Málokdo (Hardly Anybody)1:08
  • 12Todobot (Shoe Phil)3:58

enregistrement

enregistré en février 1995 à Jablonci nad Nisou, République Tchèque
Produit par Miroslav Wanek
ingé son : Ladislav Vesely

line up

Miroslav Wanek (guitare, piano, chant), Jindra Dolansky (saxophone, voix), Romek Hanzlik (guitare, voix), Jan Cerha (basse, voix), Milan Novy (batterie)

Musiciens additionnels : Pavel Langpaul (Basson sur 9)

remarques

Pochette, peintures et graphismes : Martin Velisek

chronique

De tout les groupes qui peuplent le folklore rock underground et expérimental Tchèque (et il y en a un paquet !), Uz Jsme Doma est sans doute ce que l’on pourrait qualifier de fer de lance. Évidemment, quand les Residents en personnes se tournent vers vous pour vous demander de les seconder pendant leur tournée "Freak Show" lors de leur passage à Prague, forcément, ça ouvre des perspectives pour toucher un public plus large. Trèves de bavardages, les Uz Jsme Doma en sont déjà à leur 4e album lorsqu’ils enregistrent ce Pohadki Ze Zapotrepi, et à les entendre, on a là affaire à une mécanique bien huilée. Des morceaux véners comme ‘Znovu’, ‘Kouzelnik’ (et son petit solo de batterie mitraillé dans la tronche), ‘Kuzelina’ ou ‘Todobot’ aux morceaux plus posés, piano à l’appui comme le sublime ‘Azpak’, on a affaire ici à un véritable groupe de furieux bien décidés à botter le cul des conventions musicales à coup de bélier punkisant et d’alchimie RIO-phage. Une fois habitué au timbre de voix de Miroslav Wanek (à moins que ce ne soit tout simplement le dialecte tchèque qui déstabilise de prime abord), à la rudesse des rythmique et à la versatilité des compositions, garanties sans compromis, on peut pleinement profiter de cette petite pépite d’énergie brute, à l’ambiance riche comme le suggère la pochette.

note       Publiée le mercredi 13 juillet 2016

Dans le même esprit, sergent_BUCK vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Pohadki Ze Zapotrepi (Fairy-tales From Needland)".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Pohadki Ze Zapotrepi (Fairy-tales From Needland)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Pohadki Ze Zapotrepi (Fairy-tales From Needland)".

Klarinetthor › jeudi 6 juin 2019 - 21:56  message privé !

Romek Hanzlik le gratteux jusqu'à ce Pohadki vient de décéder début juin.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mercredi 13 juillet 2016 - 14:29  message privé !
avatar

Les plastique people, quel chouette souvenir de concert ! Je savais pas si ca allait jamais arriver sur ce site, mais ya déjà notre report de 2009 qui en touche mot : http://www.gutsofdarkness.com/god/document.php?doc=5e31bedf593ce62b337657d481df4101

Dioneo › mercredi 13 juillet 2016 - 14:10  message privé !
avatar

J'en ai un qui est "sur le feu" depuis bien trop longtemps, oui... J'y repensais, du coup, en effet !

sergent_BUCK › mercredi 13 juillet 2016 - 14:08  message privé !
avatar

ça va venir miette par miette... c'est pas évident de trouver les mots à placer sur cette musique. Et pour les Plastic People, c'est encore plus ardu !
D'ailleurs tu n'en aurais pas toi, un ou deux Uz Jsme Doma que tu pourrais faire ? n'hésites pas à prêter main forte, ce serait bienvenu !

Note donnée au disque :       
Dioneo › mercredi 13 juillet 2016 - 14:01  message privé !
avatar

Ah oui !! Parle-nous BuckMusic du Grand Centre-Est ! On veut des Peuples Plastiques de L'Univers et autres Plus Étranges Encore ! (Je ne connais pas celui-là, en passant, de nos Tchèques générateurs de Gueule de Bois... C'est déjà en effet une excellent idée de continuer à chro leur disco, en tout cas).