Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAvant-garde › Antitesi

Avant-garde › Antitesi

cd • 10 titres

  • 1Dove solo tu vorrai
  • 2Disincanto
  • 3Epoque
  • 4I due labirinti
  • 5Nubi altrove
  • 6Livido livore
  • 7Il buio su Roma
  • 8Antitesi
  • 9Livido livore (night version)
  • 10Antitesi (weird mix)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Wolf REcording Studio, Noise Studio.

line up

Alessio Schiavi (chant, guitare, programmation), Alessandro Conte (basse, Viviana Bellanza (synthé, piano)

Musiciens additionnels : Giancarlo Bellumori (batterie), Mushy (récitation féminine)

remarques

'I due labirinti' est tiré du roman 'I due rei e i due labirinti' de J.L. Borges

chronique

Parle-moi tristesse, parle-moi mélancolie, pénètre mon coeur de tes accents graves car je ne me sens pas heureux dans cette lumière trop vive, dans cette foule trop joyeuse. J’ai besoin d’air frais, de nature, d’une tranquillité qui permettra à la grisaille de mon âme de trouver miroir. Ou alors je passe ce troisième album des Italiens de Avant-Garde, parfaite réponse à mes questionnements existentiels. Comme à chaque fois, ces derniers ont le don de tisser des climats entre cold wave (pour la touche fraîche, brumeuse) et gothic rock (pour l’énergie). Outre les mélodies, prenantes à souhait, le climat se joue beaucoup entre les guitares oscillant entre froideur hivernale et attaques post punk goth plus plombées (‘Epoque’, le superbe 'Il buio su Roma'); ajoutez de judicieux claviers qui renforcent l’agressivité ou la tristesse selon les besoins et le reste, c’est le chant habité, légèrement désenchanté, de Alessio Schiavi qui le fait. On sent le combo très au clair quant à sa ligne artistique, d’où la cohérence d’un disque varié malgré tout dans ses ambiances même si le spleen qui le baigne ne se dissout jamais (même sur ‘I due labirinti’ récité par une voix féminine). Pas évident de vous conseiller un morceau plus qu’un autre vu qu’ils sont tous bons. Manic Depression ne s’y sont pas trompés en sortant chez eux ce magnifique album d’un groupe qui prend la peine de soigner ses productions pour ne nous en livrer que le meilleur. Du coup, après écoute, me voilà ragaillardi, l’esprit rassasié, et plus si triste que ça au final…Tant qu’il restera des disques de cette trempe, tout ne sera pas si moche.

note       Publiée le mardi 5 juillet 2016

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Antitesi".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Antitesi".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Antitesi".

Richard › mardi 5 juillet 2016 - 08:20  message privé !

Mon préféré pour l'instant des Italiens. Avant-Garde est de ces groupes qui avec une oreille distraite ne payerait vraiment pas de mine. Pourtant, en étant plus attentif, on y décèle des ambiances froides bien développées, des mélodies carrées portées par la voix expressive de Schiavi qui ne gâche rien. Peut-être pas très novateur, mais dans ce genre ultra codifié, pas en queue de peloton non plus.

Note donnée au disque :