Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChrome › Third from the sun

Chrome › Third from the sun

lp vinyle | 7 titres | 35:12 min

  • face a
  • 1 Firebomb [3:43]
  • 2 Future Ghosts [5:19]
  • 3 Armageddon [8:35]
  • face b
  • 4 Heart Beat [5:05]
  • 5 Off The Line [4:42]
  • 6 3rd From The Sun [4:41]
  • 7 Shadows Of A Thousand Years [3:37]

enregistrement

Enregistré par Gary Mankin principalement aux Hyde Street Studios, San Francisco, California. - Produit et mixé par Damon Edge, co-produit par Helios Creed - Masterisé par Bernie Grundman à A&M

line up

Helios Creed (guitare, voix), Damon Edge (voix, claviers, moog liberation)

Musiciens additionnels : John Stench (batterie), Hilary Stench (basse), Fabienne Shine (choeurs sur la 5 et la 7)

remarques

Graphisme par Edge et Creed

chronique

Styles
indus
psychédélique
noise rock
Styles personnels
métal hurlant high-g training

Lourd. Menaçant, et menant ses menaces à exécution. Sans complètement abandonner le psychédélisme torve, les effets frappadingues et le grain du plastique rôti au chalumeau (le titre est un hommage à un classique Hendrixien, après tout), 3rd From The Sun plonge Chrome dans un bain futuriste et apocalyptique. C’était pas gagné d’avance que le rock industriel naîtrait à San Francisco, mais franchement, dans ce genre où qui cogne gagne, on a rarement fait mieux que cette purge totale. Le maelström de guitares, claviers purulents et limon de noise post-nucléaire est si dense qu’on a l’impression de se prendre 15 mégatonnes de kryptonite sur le cockpit à chaque seconde, du début jusqu’à la fin. Et à partir d’Armageddon, c’est tuerie sur tuerie, on ne pense même pas à respirer, on est destroy, occulté par la puissance d’un T-rex turbomécanique comme sur la pochette du premier Magma. D’ailleurs, une ligne de name-dropping pour ceux que ça intéresse : pour sûr, à San Francisco on était plutôt informé (la vile est du genre à devancer les modes), et Chrome n’ignorait sûrement rien de Faust à ses débuts, et logiquement, des missiles dark et martiaux de DAF et de Killing Joke au moment de ce déjà 6ème lp. Mais là, ce machin est d’une violence telle pour son époque qu’on ne peut s’empêcher de penser aux Swans, voire à Godflesh. C’est le seul Chrome qui atteint une telle lourdeur, un tel monolithisme. Diable, ils savaient où ils allaient sur celui-là. Un truc comme « Shadows of a Thousand Years » pétrifie sur place, avec ses parois livides qui transpirent la ferraille come du My Bloody voire du Nick Zinner (Yeah Yeah Yeahs), ses trémolos vocaux zombifiques, et surtout ce son de basse et de grosse caisse mat et profond à s’en évanouir, non sans avoir vomit sa tripaille. Pire que le test de la centrifugeuse humaine pour la formation des futurs cosmonautes. Ici, il s’agit de se préparer à l’invasion, ‘voyez… Vous saisissez, la 3rd From The Sun en titre associée à une face d’alien insectoïde en pochette ? « La troisième à partir du soleil, mon petit Zürg, on va se la faire comme en 69, quand les Kobaïens ont rêvé de tout ratiboiser façon terraforming». En prime, Fabienne Shine, chanteuse française de Shakin Street et copine de Damon Edge à l’époque, vient poser ses hululements de goule aux dents de sabre tout droit sortie de chez Druillet sur deux titres. Ça embellit le calvaire et ça rappelle que la grandiloquence goth pourrait surgit à tout moment, même chez ces punks d’avant 77… Enfin, pour ça, il faudrait que ce disque s’arrête de tabasser une seconde, et ça, il veut pas. Hostile, grimaçant, fulminatoire.

note       Publiée le lundi 4 juillet 2016

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

  • Venom › Black metal
    Venom - Black metal
    Juste pour comparer à ce qui se faisait de plus extrême du côté du métal et du heavy en 82. Histoire de piger à quel point Chrome est dans le futur...

partagez 'Third from the sun' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Third from the sun"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Third from the sun".

ajoutez une note sur : "Third from the sun"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Third from the sun".

ajoutez un commentaire sur : "Third from the sun"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Third from the sun".

sergent_BUCK › dimanche 25 décembre 2016 - 14:15  message privé !
avatar

Celui là c'est le disque idéal pour l'autoradio de sa Cadillac-astronef, pour partir faire un tour sur les anneaux d'une géante gazeuse, tout en contemplant les supernovas qui pètent au loin... l'errance spatiale cyberpunk à son meilleur.

Note donnée au disque :       
Bernard › mardi 5 juillet 2016 - 10:10  message privé !

La version de 'Third From The Sun' sur Beg To Differ est une version live. Ils avaient enregistré une version studio auparavant, pour un 3 titres vinyle sorti en 89, qui a été rajoutée à la version CD de Force Fed. Sinon, le seul Chrome que je possède (merci Prong) et quel disque!!

Note donnée au disque :       
nicola › lundi 4 juillet 2016 - 20:41  message privé !

Oui, c’est bien sur Beg to differ.

taliesin › lundi 4 juillet 2016 - 19:18  message privé !

Yaaahouuu !!! Merci amis chroniqueurs, vous vous êtes défoulés ces derniers temps ;-) Si je devais choisir 1seul Chrome... eh bien ce serait celui-là !!! J'en profite pour vous recommander la reprise de la plage titulaire par Prong (sur l'album 'Beg to differ' si je ne m'abuse), elle vaut son pesant de cacahuètes !

Note donnée au disque :       
Twilight › lundi 4 juillet 2016 - 18:45  message privé !
avatar

yeeah, merci Dariev !

Note donnée au disque :