Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBootlegs › WC Monster

Bootlegs › WC Monster

  • 2014 • Minotauro M2014-5 • 1 CD digipack

cd • 18 titres

  • 1At the end
  • 2Void
  • 31 Out Of 3
  • 4Stairway To Hell
  • 5Shall I Die
  • 6Þu
  • 7W.C. Monster
  • 8Wake Up
  • 9What Ever You Like
  • 10Sod
  • 11Trash Attack
  • 12Void (live)
  • 13Wake Up (live)
  • 14Shall I Die (live)
  • 15Wall (live)
  • 16Þu (live)
  • 17W.C. Monster (live)
  • 18At The End (live)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Nonni (chant, guitare), Jon (guitare, chant), Elli (basse), Stjuni (batterie)

remarques

chronique

C’est l’été, synonyme d’Islande ou du moins de pays nordiques en ce qui me concerne. Histoire de ne pas ronger stérilement mon frein avant le départ, je me suis dit que pondre une petite chronique à l’heure où les Vikings font le buzz à l’Euro 2016 (non, je ne suis pas les matchs même si j’avoue que ce succès de mon Île chérie me ravit) serait sympa. J’ai opté pour Bootlegs. Une belle dégaine de losers, ceux-là, pris en train d’uriner dans les toilettes publiques pour la pochette intérieure…Même pas des précurseurs…Enfin, si, en Islande, la situation était bien différente en cette année 1989 où la vente de bière a enfin été légalisée et où les quatre garçons sortent leur première galette proposant un mélange efficace de thrash et de punk. Croyez-le ou non mais ils demeurent une des rarissimes formations à s’être risquée dans le style. Mine de rien, ils ont bien la tête sur les épaules, nos Islandais, proposant des compos équilibrées entre riffs metal et passages accélérés. Pas trop de démonstration stérile, de l’efficacité et un chanteur qui assure bien avec un timbre convaincu sans sonner trop bordélique non plus. Ajoutez une touche d’humour un peu crade et bébête, histoire de faire les choses avec recul (vous avez vu cette couverture infecte genre Krull le Combattant sorti de la cave ?) et vous obtenez cette galette rééditée en cd (le LP de base étant quand même assez cher), efficace, même si la production générale aurait mérité un poil de punch en plus. Le combo peut même s’autoriser des instants plus calmes (le début de ‘WC monster’) sans la moindre honte. Rien de révolutionnaire mais du bon et dans le contexte islandais, ‘WC Monster’ dégage une portée différente. A noter sept bonus enregistrés live en 2006 par rapport au disque originel et témoignant d’une orientation légèrement plus hardcore.

note       Publiée le mercredi 29 juin 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "WC Monster".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "WC Monster".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "WC Monster".

Dead26 › mercredi 29 juin 2016 - 20:16  message privé !

J'avais jamais entendu parler de ce groupe mais à première écoute ça le fait bien. (J’adore la pochette et le titre de l'album). Du bon vieux speed metal sans prise de tête et exécuté avec brio. Tout bonnement excellent le titre éponyme. L’Islande pour moi c’était Bjork, Sigur Ros, Solstafir et maintenant Bootlegs ! Merci Twili.