Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlasphemy › Fallen Angel of Doom....

Blasphemy › Fallen Angel of Doom....

cd | 10 titres | 30:12 min

  • 1 Winds of the Black Godz [01:20]
  • 2 Fallen Angel of Doom [03:40]
  • 3 Hoarding of Evil Vengeance [02:22]
  • 4 Darkness Prevails [03:32]
  • 5 Desecration [02:27]
  • 6 Ritual [03:18]
  • 7 Weltering in Blood [02:27]
  • 8 Demoniac [02:45]
  • 9 Goddess of Perversity [04:28]
  • 10 The Desolate One [03:53]

enregistrement

Pas d'informations sur l'enregistrement.

line up

3 Black Hearts of Damnation and Impurity (batterie), Caller of the Storms (guitare, effets), Nocturnal Grave Desecrator and Black Winds (voix, basse, effets), The Traditional Sodomizer of the Goddess of Perversity (guitare, voix, effets).

remarques

Illustration par Conny.
Sorti en cd, vinyle, cassette. Réédité en 2007 par NWN! Productions (cd, vinyle).

chronique

En me lançant dans quelques chroniques de musique de gros bœufs venus d’Amérique, je me rendis compte qu’il manquait un des fondateurs du genre par ici : Blasphemy. Groupe canadien, version crânes rasés, cartouchières et cuir sur cuir sur cuir, celui-ci nous montre clairement un amour pour la guerre, le Satan et la destruction de la manière la plus primitive qui soit, déjà par la production : la voix rote en premier plan, les guitares sont étouffées mais balancent la sauce de manière épileptique, la batterie tape du sabot comme un âne gueule un soir où il a pas bouffé ! En gros, les ingrédients qu’on a retrouvé déjà chez ces groupes brésiliens metal punk hystériques des années 1980 dont l’approche se résumera à un « on balance la sauce à fond, vive les productions à l’arrache et les approximations », enrobé d'une surcouche épaisse de malfaisance qu'on peut écouter chez certains finlandais de l'époque de cette « seconde vague black metal » constellée d'occultisme crado et d'un besoin irrépressible de choquer le chrétien. Propos qu’on écoutera ensuite dans la scène estampillée death / black / direct c’est la guerre, les masques à gaz et le trombone à la Onc’Picsou de l’enfer, où simplicité du propos se marie très bien avec la qualité d’une ambiance mortifère, étouffante, et tout simplement dégueulasse. Toujours à la limite du bruitisme, grâce surtout à cette production aussi sale que l'intérieur de l'habitacle de ma bagnole, et un besoin de gueuler voix et instruments le plus fort possible, Blasphemy se placera dans un culte cultivé dans le cœur et les patches des mecs plus vrais que nature - les autres n’entendront que du fracas incohérent. Ben moi, j’oscille toujours entre les deux, fascination pour ce bordel démoniaque, ou interrogation sur le jusqu’au boutisme complètement autiste du « war » ou « bestial » metal, enfin, les étiquettes regroupant tout ce qui se fait de primitif et agressif dans cette frontière entre l’aspect souvent coloré et groove du death et celui purement puant du black metal de fond de caveau, relevant les derniers restes du punk pour n’en garder que le nihilisme et une certaine classe vestimentaire à base de peau de bête tannée. Premier album d’une toute petite discographie, mais on va dire un des jalons importants du bourrinage sans règle, de la brutalité de niche qui va plus axer l’agression sur le son, une attitude scandaleuse, des paroles putrides que sur la virtuosité de manche et la prise de tête.

note       Publiée le mercredi 22 juin 2016

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

partagez 'Fallen Angel of Doom....' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Fallen Angel of Doom...."

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Fallen Angel of Doom....".

ajoutez une note sur : "Fallen Angel of Doom...."

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fallen Angel of Doom....".

ajoutez un commentaire sur : "Fallen Angel of Doom...."

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fallen Angel of Doom....".

CeluiDuDehors › jeudi 23 juin 2016 - 12:10  message privé !

Il y en a...essaye "Blood upon the altar"! ;-)

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 23 juin 2016 - 10:51  message privé !

Jamais compris ce truc. Peut-être si le son était acceptable et pas volontairement rendu immonde et inaudible (ce qui retire tout le feeling pour peu qu'il y en ait)

Note donnée au disque :       
taliesin › mercredi 22 juin 2016 - 14:53  message privé !

Bon album, mais le suivant, 'Gods of War' - combiné avec le EP 'Blood upon the Altar', est bien meilleur, et présente surtout une qualité sonore d'un autre niveau ;-)

Note donnée au disque :       
Rastignac › mercredi 22 juin 2016 - 12:55  message privé !
avatar

Oui, il n'a jamais été remasterisé ce truc (heureusement ?)

Note donnée au disque :       
CeluiDuDehors › mercredi 22 juin 2016 - 12:46  message privé !

Je l'ai pas entendue mais je me suis tate pour l'acheter qd meme...mais je doute que Nuclear War Now ait change quoi que soit au son original, c'est pas trop le genre de la maison!

Note donnée au disque :