Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSavages › Adore life

Savages › Adore life

  • 2016 • Matador OLE-1076-2 • 1 CD digipack

cd • 10 titres

  • 1The answer
  • 2Evil
  • 3Sad person
  • 4Adore
  • 5Slowing down the world
  • 6I need something new
  • 7When in love
  • 8Surrrender
  • 9T.I.W.Y.G
  • 10Mechanics

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

RAK Studios, Londres, Angleterre, avril 2015

line up

Jehnny Beth (chant), Ayse Hassan (basse), Gemma Thompson (guitare), Fay Milton (batterie, vibraphone)

Musiciens additionnels : Johnny Hostile (synthé, choeurs), Anders Trentemoller (basse synthétique)

remarques

chronique

‘Si tu ne m’aimes pas, n’aime personne !’, toujours les mots crus, directs, témoins incisifs des sentiments, de la complexité des relations, des passions…Contrairement à ce que laisserait supposer le titre d’entrée bien torturé, la musique des Savages s’est 'apaisée'; enfin, comme si on glissait du post punk goth au post punk pur ou quelque chose s’en approchant. Rien de rassurant, tout est au contraire plus ambigu, à l’image du poing victorieux mais crispé de la pochette. On célèbre la vie, l’amour, le sexe, avec fougue pour ne pas sombrer. On y croit désespérément pour ne pas réaliser qu’il n’existe aucune porte de sortie…Magnifiques paroles, ‘Je mourrai peut-être, peut-être demain, c’est pourquoi j’ai besoin de le dire, j’adore la vie’…Même le bonheur ne se vit qu’après la souffrance. Savages conserve un son obscur, poisseux parfois (la guitare rêche), mais joue la carte de la tension, de l’ambiguïté, dans un jeu de lâcher prise et d’emprisonnement continuel. ‘Adore life’ se présente donc comme moins direct, plus complexe à apprivoiser, mais profondément humain, plus proche de l’os que sur ‘Silence yourself’ qui se protégeait en se drapant dans une noirceur salvatrice. Rien de tel ici, les filles grattent dans la blessure, parfois en douceur (l'intro de 'Mechanics', 'Adore'...), mais sans jamais reculer, comme pour mieux comprendre pourquoi la vie fait si mal. Pourquoi ? Parce que cela la rend plus intense à vivre, à tel point qu’on en frise l’extase éjaculatrice. Le bonheur est comme un shoot d’adrénaline même s’il laisse un léger goût amer en bouche. Alors oui, on peut oser poser la question: ‘J’adore la vie, j’adore la vie, et toi ?’

note       Publiée le mercredi 15 juin 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Adore life".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Adore life".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Adore life".

Aladdin_Sane › samedi 20 juin 2020 - 13:00  message privé !

Le premier album de Jehnny Beth "To love is to live" est très bonne surprise pour ma part.

Note donnée au disque :       
M-Atom › dimanche 19 juin 2016 - 19:43  message privé !

j'en suis a quatres écoutes donc on va dire que mon avis est une réaction a chaud...mais pour moi elles n'ont clairement pas arrêté de faire du post punk ! c'est bien ça le problème...une volonté d’évolution beaucoup trop frileuse. beaucoup de titres ont le cul entre deux chaises...on reste un pied dans le post punk sans apporter la touche créative qui créera l'étincelle et a coté de ça on perd totalement le coté incandescent du premier album. du coup on se retrouve avec un pseudo post punk mou du genou et sans surprise. mais putain le dernier titre est juste énorme...c'est atmosphérique, vicieux et hanté. un album entier dans cette veine aurait proposé une véritable évolution avec une prise de risque et certainement quelque chose de nettement plus inspiré que ce deuxième album qui restera surement une énorme deception pour moi. je trouve également que cette prod toute lisse est une vrai catastrophe qui ne colle pas du tout au son proposé...bref tout faux pour moi. je repasserai apres d'autres écoutes pour noter mais je pense m'en tenir à deux boules quasi exclusivement pour le dernier titre qui sauve l'album du naufrage total !

Aladdin_Sane › dimanche 19 juin 2016 - 13:51  message privé !

Ouais, je comprends la déception que peuvent ressentir quelques uns par rapport au premier album mais faudrait pas exagerer non plus. Perso, je me fout complétement qu'elles aient arrêter de faire du post-punk, je trouve que la qualité est encore au rendez-vous.

Note donnée au disque :       
SEN › dimanche 19 juin 2016 - 13:17  message privé !

Nan Nan tu as raison, c'est devenu mou, chiant et pas inspiré comme du U2 !

Note donnée au disque :       
M-Atom › samedi 18 juin 2016 - 14:03  message privé !

première écoute et première constatation: je trouve ca mou, chiant et pas super inspiré. deuxième constatation: faudra peut être plusieurs écoutes pour ne plus trouver ca mou, chiant et pas super inspiré...