Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRL:ZZ › Esotericists

RL:ZZ › Esotericists

k7 • 10 titres • 00:00 min

  • 1Alien Bird
  • 2Examine
  • 3Feral Blue
  • 4Freakshow
  • 5I Don't Mind
  • 6Nerve Package
  • 7Trouble
  • 8White Vision
  • 9The Mystic and the Apparition
  • 10Beyond the Orbit of Neptune

enregistrement

Enregistré par RL et ZZ à Brooklyn et Oklahoma City, hiver 2010. Mixé et masterisé à Gorgon Head.

line up

Andy Lippoldt (voix, guitare, basse, gorgonfuzz, éclatements de cervelle et autres effets d'autel, harrimond, wurlitzer, oscillateurs, chaines, cordes, boucles), Ryan Lipynsky (ambiance, field recordings, pédales, micros, guitare, stylophone, aitch four, enveloppes sonores)

remarques

Illustration par Emil Tibell.

chronique

J’aime tracer les liens entre musiques, quand je ne les imagine pas à priori, quand je suis poussé par la névrose encyclopédique, collectionneuse, borgesienne du « toujours plus » comme dirait François de Closets, François Hollande ou François Léotard. Enfin, du « toujours mieux » comme dirait le merle du fond de mon jardin. Parmi ces liens inouïs jusqu’à ce qu’on les entende : la dark ambient et le métal extrême. A priori, ces deux champs semblent éloignés, le propos révélant une obsession du rythme et de « l’atmosphère » bien différente et pourtant, il y a déjà plus de dix ans, voire même plus, Azagthoth nous gratifiait de ses trompettes morbides entre deux blasts beats ou bien Vikernes nous donnait de la torpeur évanescente entre deux cavalcades néandertaliennes, pour parler seulement des têtes de gondole… et aujourd’hui, je fouille les décombres des bibliothèques, et je retrouve avec plaisir RL:ZZ, projet monté par Monsieur Persistence in Mourning et Sire Unearthly Trance. Ces deux bonhommes sont semble-t-il obsédés aussi par le désir de connaissance, via la musique au moins, après je n’ai pas leur agenda ritualistique sous les yeux, je ne sais pas s’ils égorgent des poulets le soir en regardant la lune, les jours impairs, ou juste les dimanche. Mais ce que je sais, c’est que leur musique est cinématographique, elle nous fait des films dans la tête, dans la pièce aussi, propriété qui m’attire souvent dans la dark ambient, celle-ci prenant chez RL:ZZ la forme de collages environnés de bruits sourds ou parasites, avec beaucoup d’extraits de musiques populaires d’années révolues, de chansons tristes, barbouillées comme dans certaines œuvres, qu'on retrouve dans les jeux vidéo glauques par exemple, j’ai particulièrement en tête cette adaptation « pointer et cliquer » des nouvelles d’Edgar Poe sortie sur PC il y a plus de trop d’années, nous refaisant Bérénice ou La barrique d’amontillado de manière interactive, avec une bande-son venteuse qui n’a pas quitté le fond de mes cauchemars habituels. Alors oui, je fais dans la référence poussiéreuse mais finalement ça va bien avec le disque : les gars déclarent qu’ils « voyagent dans le mystère comme des « ésotéristes » ; cachés, toujours curieux, mais en douce. On ne les remarque pas. Ils vivent heureux. Enfin, je pense que si je les croise, je devinerais ce fumet électrisant qui reste quand on se promène dans des lieux chargés d’affects ou d’histoire, Verdun, El Valle de los Caídos, un cimetière protestant au nord est des Etats-Unis d’Amérique. Cette cassette, c’est un peu cela : une promenade dans des bribes de mémoire faites musique, une ballade qui ne serre pas la gorge comme certains autres types d’angoisse ambiantes, mais qui parasite la tête comme la mire à 4 heures du mat’, nous sommes le 8 mai 1988, comme les ondes moyennes ce matin, nous sommes le 3 mai 2016, nos deux gonzes sachant très bien mettre en boule l’espace-temps pour l’envoyer dans un panier au dessus de ma tête, je regarde, je trouve ça fortiche parce que je n’y arrive pas. J’ai toujours été nul en basket. Bref, voici le premier album de ce projet toujours vivant aujourd’hui, petite curiosité finalement très riche et pétillante, qui je pense saura trouver quelques oreilles bienveillantes chez les amateurs des doomeries exécutées par Lippoldt et Lipynsky dans leurs autres groupes respectifs.

note       Publiée le mercredi 4 mai 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Esotericists".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Esotericists".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Esotericists".