Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLoto Ball Show › Levy on the eyeway

Loto Ball Show › Levy on the eyeway

lp • 8 titres

  • 1MC Kenny intro
  • 2Dead kiss
  • 3I can be your eyes
  • 4Poseidon waltz
  • 5I chose you
  • 6Hoodlims
  • 7I saw your lines
  • 8Oriental Danzig

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Loto Ball (chant, clavier, trompette), Matt Schwarz (guitare), Chris Lith (guitare), Taylor Hales (basse), Xmas Woods (batterie), David E.Smith (saxophone), Arvo Fingers (électronique), Grace Kulp (vocaux)

remarques

https://lotoball.bandcamp.com/

chronique

Le Chapelier Fou ? Emprisonné dans les pages de Lewis Caroll ? Nooon, il traîne sa dégaine de Tom Waits post punk dans les salles obscures, les sillons de disques aussi excitants et rafraîchissants qu’un bon whiskey des Highlands tourbé et âpre épicé d'une goutte de LSD. Loto Ball, je l’adore, ce mec; son univers est incroyable, toujours à la limite de la claustrophobie, et pourtant ça me parle. Toujours pas remis du choc Phantom Limbs et de l’after passée avec lui. Voici donc son nouveau projet, le Loto Ball Show, véritable foire aux monstres, cabaret burlesque, mais version post punk. Sexy mais seulement si tu peux imaginer fantasmer sur une valse au bras d’une unijambiste aux cheveux rouge sang à laquelle il manque un oeil ou une dent, selon les jours. Aussi tourbillonnante que pouvait l’être celle de Phantom Limbs mais en nettement plus dissonant (les cuivres), la musique te happe et te laisse, chancelant, désorienté, comme ivre, avec un petit goût de cendres au fond de la gorge. Et tu adores. ‘Enjoy yourself while you can’…Suis les conseils de MC Kenny parce que Loto Ball, c’est un sacré maître de cérémonie. Avec une voix. C’est plus fort que moi, je l’adore. Ni fausse, ni juste, ni atonale, ni 100% barrée, elle est unique en son genre et sied parfaitement à ce monde sans cesse en train de tanguer d’un pied sur l’autre. Ce disque est court, hélas, mais il est intense, avant-garde, avec ses rythmiques punk hypnotiques, ses cuivres luxuriants et toxiques, ses climats fous, avec un je ne sais quoi de totalement authentique et émouvant (‘I chose you’, ‘I can be your eyes’)…Une réponse californienne à la no wave new-yorkaise.

note       Publiée le lundi 25 avril 2016

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Levy on the eyeway".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Levy on the eyeway".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Levy on the eyeway".

Shelleyan aka Twilight › mardi 26 avril 2016 - 17:10  message privé !
avatar

Ravi que ça vous plaise, les amis !

Note donnée au disque :       
sebcircus › mardi 26 avril 2016 - 13:13  message privé !

Je viens de me procurer l'album via Bandcamp, en téléchargement gratuit, franchement c'est très bon. Un petit coté James Chance en un peu plus punk. Bonne découverte, Merci Twilight

Note donnée au disque :       
DesignToKill › lundi 25 avril 2016 - 23:12  message privé !

Vraiment cool ce cd ! Je l'ai écouté qu'une fois, mais je suis sur qu'il prendra du galon ! Merci pour la découverte !

Note donnée au disque :