Vous êtes ici › Les groupes / artistesDThe Deadfly Ensemble › An inspirational guide for aspiring arsonists

The Deadfly Ensemble › An inspirational guide for aspiring arsonists

cd • 11 titres

  • 1Wild-eyed hounds
  • 2Thirtsy girl, or, the tale of the strom grow
  • 3Hammer, evil and stirrups
  • 4The early years of Dr Lindsay
  • 5Lizard tree on fire: a) Exposition B) Developpement
  • 6The glorious immolation of the holy order of the sun
  • 7Dog vs Postman, in B
  • 8St Nick's Sugar Hill Sanatorium (what do you reckon, Julia ?)
  • 9Concerning two lunatic vagabonds of the Middle Ages
  • 10Commercial success
  • 11Marvelous murderess

informations

Capt. Cacophony's Cosmic Cadavre Studios

Inclut une carte signée par les membres du groupe.

line up

Marzia Rangel (violoncelle, guitare), Lucas lanthier (chant, guitare), James Rupert Powell (basse, synthé, programmation), Steve James (guitare), Dizhan Blu (percussions)

Musiciens additionnels : Ashkelon Sain (guitare additionnelle)

chronique

  • cabaret batcave décadent

Le jeune pyromane n’en croyait pas ses yeux, le lutin facétieux avait déposé dans sa boîte à lettres (comme promis) une brochure lui expliquant pas à pas la marche à suivre pour assouvir son fantasme. Du moins le croyait-il car en lieu et place d’un document écrit, l’enveloppe contenait un cd. Etrange musique, comme si un mini orchestre de chambre jouait une forme de pop gothique baroque, parfois légèrement expérimentale (‘Lizard tree’), avec de forts relents post-punk. En bon maître de cérémonie, le lutin menait le tout de sa voix haut perchée. Plus directs que de par le passé, ces sons coulaient avec fluidité, parfois décalés, parfois mélancoliques (‘The early years of Dr Lindsay’), dans un subtile chassé-croisé acoustique/électrique où violoncelle et guitares menaient la danse. On reconnaissait parfois des échos de certains travaux de Cinema Strange (‘The glorieux immolation of the holy order of the sun’) mais avec l’aspect théâtral poussé plus en avant encore. De bonnes mélodies, un humour noir décapant (‘Dog vs postman in B’), un goûteux mélange de post punk et de cabaret vaudeville, l’album avait de quoi plaire malgré une ou deux longueurs (lors des intros à la guitare sèche notamment) et le jeune pyromane en délaissa un instant ses allumettes…

note       Publiée le dimanche 10 avril 2016

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "An inspirational guide for aspiring arsonists" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "An inspirational guide for aspiring arsonists".

    notes

    Note moyenne        2 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "An inspirational guide for aspiring arsonists".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "An inspirational guide for aspiring arsonists".

    Richard Envoyez un message privé àRichard

    Lanthier est toujours aussi barré et ses productions sont toujours aussi excitantes !

    Note donnée au disque :