Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCliff and Ivy › Springtide of pure reason

Cliff and Ivy › Springtide of pure reason

cd • 6 titres

  • 1Lost your soul
  • 2Superclass
  • 3get up (clean)
  • 4Transplant
  • 5Radiant
  • 6Get up (explicit)

enregistrement

House of Extreme Darkness, Anchorage, Alaska, USA, avril 2014

line up

Ivy Silence (chant), Cliff Monk (basse, choeurs)

Musiciens additionnels : Don Bolles (batterie, percussions, choeurs), Scott Feris (guitare), Stephanie Feris (choeurs), Kramer (synthé, production), Unfinished Symphonies (synthé)

remarques

chronique

Surprise ! Deux ans après la sortie de leur album ‘Equilux’, Cliff and Ivy reviennent sous forme d’un vrai groupe avec un mini enregistré cette fois chez eux à Anchorage, qui en repropose cinq chansons mais dans des versions différentes. Exit l’aspect electro-indus, les nouveaux arrangements sont plus dépouillées et sobres, plus orientés gothiques également, même si le combo s’offre une récréation pop sur les couplets de ‘Superclass’. En apparence, le tout sonne moins audacieux, plus conventionnel; comme je l’écrivais en conclusion de ma chronique précédente, je trouve cependant que cet habillage met davantage en valeur à la fois le potentiel mélodique des morceaux, de même que le chant de Ivy Silence. Moins grinçant, moins bouillonnant et sec, le nouveau son voit également les lignes de guitare mieux mises en avant, ce qui les rend plus efficaces. Des titres tels que ‘Transplant’, ‘Radiant’ en sortent nettement grandis, de même que ‘Get up’ dans sa version explicite. Détail ? Cette mue s’accompagne d’une radicalisation du look chez les deux leaders du groupe, comme si l’obscurité accrue des climats de leurs compositions transparaissait sur eux ou inversement. On notera de plus la présence d’un invité prestigieux en la personne de Don Bolles (Germs, 45 Grave) derrières les fûts. Influence de la scène deathrock de L.A. lors de l’enregistrement du précédent opus ? Toujours est-il que ce choix moins expérimental, plus sombre, constitue paradoxalement peut-être une bien meilleure mise en lumière des capacités du ‘seul groupe goth d’Alaska’.

note       Publiée le jeudi 7 avril 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Springtide of pure reason".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Springtide of pure reason".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Springtide of pure reason".