Vous êtes ici › Les groupes / artistesOObituary › World Demise

Obituary › World Demise

12 titres - 51:08 min

  • 1/ Don't Care (3:08)
  • 2/ World Demise (3:43)
  • 3/ Burned In (3:38)
  • 4/ Redefine (4:39)
  • 5/ Paralyzing (4:57)
  • 6/ Lost (3:59)
  • 7/ Solid State (4:38)
  • 8/ Splattered (4:15)
  • 9/ Final Thoughts (4:08)
  • 10/ Boiling Point (3:10)
  • 11/ Set In Stone (4:53)
  • 12/ Kill For Me (6:02)

enregistrement

Morrisound, Tampa, Floride

line up

Trevor Peres (guitare), Donald Tardy (Batterie), Allen West (Guitares), John Tardy (Chant), Frank Watkins (Basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Comme beaucoup de grandes gloires du death à cette époque, Obituary a estimé nécessaire qu'il était temps d'évoluer. Il est vrai que "the end complete", malgré son immense qualité, marquait une sérieuse non-avancée musicale. Du coup, "World demise" peut-être considéré comme l'album "expérimental" des américains. Très controversé à sa sortie, ce disque surprend beaucoup sans non plus réellement transformer le style du groupe. Des explications ? Et bien on sent réellement l'apport de Donald Tardy à la composition. Terminées les rythmiques super binaires, bienvenue les breaks et roulements incessants, les rythmiques décharnées, voire carrément sautillantes. Le groupe montre une vision plus hardcore de son metal, on se retrouve avec des rythmiques cassées, le plus souvent mid tempos qui contrastent beaucoup avec la simplicité passée. Attention, Obituary continue à jouer du death metal hein. Disons simplement que le groupe a cherché à évoluer, à expérimenter (les percus sur "Kill for me", des samples de ci de là, la rythmique hip hop sur "Redefine"...) tout en conservant sa base typique death metal. Ainsi, le son reste directement estampillé Obituary : même riffing très simple et "groovy", un John Tardy qui n'offre peut-être pas sa meilleure prestation mais qui pose toujours sa patte inimitable, un songwriting assez irréprochable... On regrettera cependant pour le death metal maniac de base, que seule "Solid state" se rattache au passé plus speed du groupe. À ce sujet, parlons du plus gros défaut de cet album (justifiant à 90% la note d'ailleurs) : le niveau évolue dangereusement en dents de scie. En effet, mis de côté les gros hits que sont "Don't care", "Redefine" ou encore "Final thoughts" ou l'excellent bonus "Killing victims found" (je ne compte pas "Solid state" qui n'est finalement qu'un pastiche des albums précédents), on s'ennuie assez vite sur cet album. Manque de relief, rythmiques finalement répétitives malgré la surprise des débuts, le groupe se ramollit et s'enfonce dans son death "groovy" mid tempo. Alors bien évidemment il y a des coups d'éclats de ci de là, le plus souvent une accélération à la double, ou des mosh parts propices à une baston dans le pit, mais il manque clairement quelque chose à cet album pour se montrer digne de ses prédécesseurs... Pas un mauvais album non plus, juste que finalement, il aurait bien gagné à être écrémé de quelques titres beaucoup trop bouche trous... À noter cependant un concept "Greenpeace" bien fait au niveau de l'artwork et des textes, mais rien qui ne me fera changer d'avis quant au fait que "World demise" est certes un album important d'Obituary, mais sûrement pas un grand album. Petit 4/6.

note       Publiée le dimanche 1 octobre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "World Demise".

notes

Note moyenne        30 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "World Demise".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "World Demise".

Dane › dimanche 19 septembre 2021 - 09:16 Envoyez un message privé àDane

J'ai commencé avec celui-là, du coup j'ai perdu un peu de temps à découvrir Obituary...

metalgrave › samedi 18 septembre 2021 - 21:37 Envoyez un message privé àmetalgrave

une batterie qui claque mais l'absence quasi totale d'accélérations est de nature contrariante , ainsi que l'utilisation de samples en trop grande quantité

Note donnée au disque :       
yog sothoth › lundi 8 août 2016 - 21:01 Envoyez un message privé àyog sothoth
avatar

Il a eu l'effet inverse dans mon parcours celui là, mais je comprend qu'on puisse trouver l'orientation discutable...

Dane › samedi 6 août 2016 - 21:41 Envoyez un message privé àDane

Malheureusement c'est le premier que j'ai acheté et il m'a fait perdre quelques temps dans mon exploration du death.

Dead26 › samedi 6 août 2016 - 20:33 Envoyez un message privé àDead26

Putain je pensais pas dire ça un jour, je dois être malade, trop bourré (ou la vieillesse) mais je viens de me recaler ce Obitus et je le trouve pas si mal que ça au final... Bon le son sonne toujours un peu (trop?) hardcore à mes oreilles mais ça passe bien sur le coup. C'est syncopé et ça faisait un moment que je l’avais pas re-écouté. Je maintiens, c'est un putain de vocaliste John Tardy...

Note donnée au disque :