Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCliff and Ivy › Equilux

Cliff and Ivy › Equilux

cd • 12 titres

  • 1Lost your soul
  • 2My medication
  • 3Get up
  • 4In your hands
  • 5Radiant
  • 6The development of democracy
  • 7Superclass
  • 8Transplant
  • 9Take the space
  • 10Money plenty
  • 11Magnify
  • 12Public opinion

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Cricket Studio, Los Angeles, USA

line up

Ivy Silence (chant, piano, synthé), Cliff Monk (guitare, basse, mandoline, voix)

remarques

https://cliffandivy.bandcamp.com/

chronique

Ca fait partie de mes petits délires, j’aime savoir s’il existe une scène goth dans les lieux improbables que j’adorerais visiter. Anchorage, Alaska ? La réponse est venue d’elle-même: Cliff and Ivy, ‘Alaska’s only goth band’…Etre le seul, atout, handicap ? Le duo, lui, assume totalement et le revendique avec même une ligne de vêtements baptisée ‘Alaskan gothic’ disponible en ligne. Isolé, le groupe ne l’est que géographiquement puisque il a noué de nombreux contacts avec la scène deathrock de L.A. où il enregistre régulièrement, ce qui ne s’entend pas encore sur cet album. ‘Equilux’ se profile plutôt comme un mélange de darkwave et d’electro-indus; il y a certes de la guitare mais le duo use beaucoup de l’électronique, expérimente à coups d’effets, s’autorise quelques saturations et modifications vocales (‘Radiant’) les rapprochant davantage de Nine Inch Nails ou Coptic Rain que de Christian Death. A priori, les musiciens apprécient de jouer sur divers tableaux, opposant volontiers une production froide à des éléments acoustiques (le piano, la mandoline), un chant féminin menaçant qui se laisse volontiers aller à des passages plus rassurants (‘Transplant’), des dissonances, des passages dansants vite cassés. ‘Equilux’ est comme une ruche, ça bourdonne de tout côté, dans toutes les directions, comme pour éviter de se laisser piéger dans une alvéole trop précise. Le risque eût été que l’ensemble sonne trop brouillon, il n’en est rien, le disque demeure cohérent dans sa diversité. Aussi audacieux sonne-t-il, il lui manque cependant un aspect mélodique que le groupe soignera plus directement sur ses travaux suivants (malgré d’indéniables réussites telles que ‘Magnify’ ou ‘Lost your soul’). Prometteur mais, question de goût, j’apprécie davantage le virage plus ouvertement goth rock pris par la suite, plus à même de mettre en valeur les qualités respectives des deux artistes. Reste qu’avec sa manière de cracher du feu au coeur de l’hiver, Cliff and Ivy prouve qu’habiter en Alaska ne signifie pas avoir l’esprit fermé, bien au contraire. 3,5/6

note       Publiée le dimanche 3 avril 2016

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Equilux".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Equilux".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Equilux".