Vous êtes ici › Les groupes / artistesMPeter Murphy › Dust

Peter Murphy › Dust

cd • 9 titres

  • 1Things to remember
  • 2Fake sparkle or golden dust ?
  • 3No home without its sire
  • 4Juts for love
  • 5Girlchild aglow
  • 6Your face
  • 7Jungle haze
  • 8My last two weeks
  • 9Subway (epilogue)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

The Planet, Montreal, Canada

line up

Peter Murphy (chant, choeurs, guitare, clavier, programmation)

Musiciens additionnels : Göksel Baktagir (Qanun), Michael Brook (guitare), Mercan Dede (percussions, choeurs, effets, production), Hugh Marsh (violon), Jamaaladreen Takuma (basse), Scott Russel (clavier, batterie), Matthew Burton (didgeridoo, effets, programmation), Yelda Özgen (violoncelle), Yurdal Tokcan (luth, guitare fretless), Jesse Owen Sims (programmation), Neva Özgen (kemence), Ertan Tekin (ney)

remarques

chronique

Voici l’album qui a éveillé mon intérêt pour la carrière solo de Peter Murphy. Avant cela, je dois bien avouer que je n’avais guère été séduit par ses disques; j’ai certes quelque peu révisé une part de ce jugement depuis mais je demeure persuadé que ‘Dust’ marque une étape et que les productions ultérieures se dévoileront plus profondes, plus sombres, plus belles que ses premiers essais. Je l’ai écouté à une époque où je m’immergeais volontiers dans l’univers du label français Prikosnovénie, spécialisé dans la rencontre entre l’heavenly, les musiques du monde et une petite touche expérimentale, ce qui ne pouvait mieux tomber. ‘Dust’ est en effet très marqué par les sons orientaux; le fait que Peter Murphy vivait alors à Istanbul n’y est pas étranger. Jamais notre Anglais n’avait produit album si mystique, onirique, dense…Les compositions sont longues, dépassant toutes les six minutes, chacune construite sur des bases de progression, comme autant de rituels intimes et personnels. C’est l’instrumentiste turc Mercan Dede qui se charge de guider et d’habiller les paroles avec des orchestrations riches, suaves, dépouillées, où part belle est laissée aux instruments exotiques, même si on ne renie pas pour autant quelques effets électroniques. On songe fortement aux productions les plus orientales de Von Magnet, la similitude entre le chant de Phil Von et de Peter est parfois saisissante (‘Things to remember’, ‘Just for love’) et les amateurs devraient pleinement goûter ‘Dust’ pour cette raison; difficile de ne pas penser également à David Bowie (ce qui n’est pas nouveau) ou à Peter Gabriel. Une chanson comme ‘Girlchild aglow’ poursuit même certains climats amorcés avec Dali’s Car, démontrant que de telles envies n’ont rien de fortuit. ‘Dust’ est un disque sacré au sens noble du terme et de ce faire nécessite une entrée recueillie, une implication humble à l’abri du stress et du temps qui passe. Chaque morceau pousse comme un arbre et il est impératif de laisser monter la sève pour espérer se reposer près du soleil sur la cime. Ecoutez les violons étirés de ‘Your face’, ses battements sourds comme ceux d’un coeur, la guitare fretless douce et mélancolique de ‘Jungle haze’, voilà comment se déroulent les choses dans cet univers spirituel hors du temps; autant le dire, c’est intense et pas toujours aisé si on n’est pas dans la bonne disposition d’esprit. A noter que Peter offre en bonus deux anciens titres revisités d’une manière délicate et nostalgique du plus bel effet (le parallèle avec Bowie est presque obligatoire). ‘Dust’ est un album courageux permettant à son géniteur de redéfinir sa carrière, de s’interroger pour puiser en lui des forces nouvelles. Pari réussi en ce qui me concerne et comme je l’écrivais en début de chronique, ce n’est pas un hasard si je préfère nettement les albums produits après celui-ci, quel qu’en soit le style.

note       Publiée le samedi 19 mars 2016

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dust".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dust".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dust".

(N°6) › samedi 19 mars 2016 - 13:26 Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Ah oui, je reconnais là quelques noms de la bande à Mercan Dede. Et la chro me fait dire que sa patte est fortement imprimée là-dessus.