Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTToday Is The Day › Axis of Eden

Today Is The Day › Axis of Eden

cd | 12 titres | 41:46 min

  • 1 IED
  • 2 Free at Last
  • 3 Broken Promises and Dead Dreams
  • 4 If You Want Peace Prepare for War
  • 5 No Lung Baby
  • 6 Black Steyr Aug
  • 7 My Wish Is Your Command
  • 8 Circus Maximus
  • 9 Total Resistance
  • 10 The Worst Thing That Ever Happened to Me
  • 11 Axis of Eden
  • 12 Desolation

line up

Steve Austin (voix, guitare), Derek Roddy (batterie), Chris Debari (basse)

chronique

Le malheur c'est un flingue froid, du coup, John ?... Une arme de guerre... Pourquoi pas une de celles exposées dans les livrets par le cerveau central de Today Is The Day, qui vomit dans Axis Of Eden (clin d'œil à l'"Axe du Mal" désigné par Bush dans son mythique monologue hollywoodien ? Les photos dans le livret donneront un début de réponse) une version post-traumatique de Kiss The Pig. Plus mélodieux, plus khôlant, plus emo, voire spleenesque (avec ces moments 'goth en treillis' dont Steve à le secret), Axis Of Eden est dans la lignée de l'éponyme et Temple of The Morning Star. C'est un Today Is The Day accessible - pour un Today Is The Day s'entend, c'est à dire moins indigeste que Sadness Will Prevail et moins abrupt que Kill The Pig - et il est triste, plaintif... Souvent, Steve semble pleurer en même temps qu'il hurle. Parfois, comme sur le titre épo, il se fond dans le gosier du death-métalleux, pour mieux achever sa proie à coups de boutoirs obsédés jusqu'à faire du death-metal mystique en mode mission suicide de killdozer (je fais allusion à Marvin Heemeyer, pas au groupe de Michael Gerald). Pourtant les passages qui me marquent le plus je crois ne sont pas les chiures et éjacs de riffs Ministry-Slayer (bourrés), mais les semblants de chansons, comme "Free at Last". Le piano de manoir est encore là. L'ambiance de merde est encore là. Comme un Kiss The Pig "adouci" au Temple of The Morning Star, sucré aux sentiments visqueux qui hantent autant Steve que son arsenal briqué neuf (je fais allusion à son talent naturel pour la berceuse pré-apocalyptique de délicieux cauchemar, toujours hautement adhésive). L'un des tous meilleurs Today Is The Day à coup sûr, même s'il est comme le précédent considéré en Today Is The Day pour métalleux - sous-entendu par ces critiques puristes fanatiques inquisiteurs : la version beauf de l'ancien Today Is The Day - eh bien pour moi c'est toujours ce même groupe radical, extrême et antipathique, qui est très inspiré par les années post-11 septembre. Moment le plus troublant : "If You Want Peace Prepare for War", l'un morceaux les plus fascinants de Steve, avec cette réinterprétation malsaine et collante de "Within you without you" des Beatles. Parce que Today Is The Day descend du Sergent Poivre, comme presque tous les soldats en garnison dans ce site orange et noir, et qu'ici le Sarge, on l'imagine bien perché sur un tank au Moyen-Orient, face à un champignon nucléaire tel que peut en imaginer Jaz Coleman dans ses visions les plus aveuglantes... Musique cathartique pour un monde qui fonce vers nulle part. Croisade sans Dieu. Putain de (")groupe(").

note       Publiée le lundi 14 mars 2016

partagez 'Axis of Eden' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Axis of Eden"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Axis of Eden".

ajoutez une note sur : "Axis of Eden"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Axis of Eden".

ajoutez un commentaire sur : "Axis of Eden"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Axis of Eden".

Klarinetthor › lundi 14 mars 2016 - 21:59  message privé !

Lemmy? il etait presque mort, c'est pire. Bref, ouais il me fais peur le Austin avec son cote solitaire a flingues, sa conso d'alcool et ses tonneaux sur l'autoroute.

Note donnée au disque :       
dariev stands › lundi 14 mars 2016 - 20:31  message privé !
avatar

Bah, des chros nécro ? Sur guts ? à part celles du rappeur horrorcore par Raven, je pense pas que ça soit notre genre, si ?

Klarinetthor › lundi 14 mars 2016 - 16:31  message privé !

et vous m'avez fait peur avec votre rafale de chros, j'ai cru qu'il etait arrivé un truc a Steve Austin dans la nuit. J'ai bon espoir de pouvoir le revoir en concert un jour.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › lundi 14 mars 2016 - 16:28  message privé !

Le dernier tres bon TITD on peut maintenant en etre assez certain. Decouvert le groupe avec celui-ci, donc forcement ca aide a l'apprecier. Il colle totalement, poisseux, dans la tete (a l'iamge de scene de guerre, le truc te reste gravé dans le cerveau) et il colle totalement a son epoque comme tu as dit. On ne percoit plus les deluges successifs de feu mais les moments de vide acouphénés et pourtant magnifiques qui les separent.

Note donnée au disque :