Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeadwood Forest › Mellodramatic

Deadwood Forest › Mellodramatic

  • 1999 - Shroom, SP-2009 (1 cd)

10 titres - 48:44 min

  • 1/ The Pioneer (6:49)
  • 2/ [Untitled] (1:40)
  • 3/ OCD (2:48)
  • 4/ King of the Skies (7:32)
  • 5/ The City in the Sea (6:27)
  • 6/ Dry (7:02)
  • 7/ Stolen Smile (5:30)
  • 8/ [Untitled] (0:52)
  • 9/ The Ultraviolence (6:29)
  • 10/ Departure (2:35)

enregistrement

Stardog Studios, Austin, Texas, USA, juillet 1999

line up

Kurt Coburn (basse), Ryan Guildry (chant, guitare), Andy McWilliams (batterie), Mitch Mignano (claviers)

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
renouveau symphonique

Tout le monde le sait, la musique progressive s'est repliée sur elle même, se transformant en ghetto putride et nauséabond où les gardiens du temple ont cru que pour perpétuer l'esprit de cette musique il suffisait de reproduire à l'infini chaque mesure, chaque plan qui furent érigés autrefois par les grands seigneurs du mouvement. Ce quatuor américain aurait pu faire office d'un de ces trop nombreux clones que le néo-prog continue hélas à nous pondre, mais leur premier disque, bourré d'idées pas forcement nouvelles mais brillamment réalisées, regorge cependant d'époustouflantes parties de mellotron à qui on offre enfin une place bien plus importante que le rôle de décor sonore stérile auquel on l'a trop systématiquement cantonné depuis l'avènement des IQ, Pendragon et consorts. Originaire du Texas, on aurait pu s'attendre aussi à un cocktail improbable où le boogie électrifié de ZZ Top aurait pu trouver sa place. Mais rien de tout cela. C'est que les bougres savent y faire ; ils alternent avec subtilité moments de rage et moments de pure beauté, ils maîtrisent parfaitement la science des contrastes et, ce qui ne gâche rien, ont un penchant pour les mélodies touchantes et immédiates. A ce titre, "Mellodramatic" passe pour une véritable réussite en son genre où, tout en restant terriblement actuel, on peut y déceler quelques croisements heureux entre les Moody Blues et Pink Floyd. Et une grosse louche d'adrénaline, l'ombre de King Crimson n'étant jamais très loin. Recommandé.

note       Publiée le dimanche 7 juillet 2002

partagez 'Mellodramatic' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mellodramatic"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mellodramatic".

ajoutez une note sur : "Mellodramatic"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mellodramatic".

ajoutez un commentaire sur : "Mellodramatic"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mellodramatic".

Progmonster › lundi 8 juillet 2002 - 22:22  message privé !
avatar
Les notes de pochette acréditent le travail à messieurs Chad Coburn, Will Becton et Mitch Mignano. ...Au fait, ça fait plusieurs messages que je reçois où on me questionne sur les pochettes. Je vous assure que les disques sont pas mal non plus :o)))
Note donnée au disque :       
Uriel › lundi 8 juillet 2002 - 10:03  message privé !
Tu as une idée d'où vient le pochette? Merci