Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOpium Dream Estate › Beautiful things don't die

Opium Dream Estate › Beautiful things don't die

cd • 5 titres

  • 1Hollow mountain
  • 2Dust
  • 3Red
  • 4Henry Lee
  • 5The last kiss

line up

Sébastyén D. (chant, instruments)

Musiciens additionnels : Madame B. (vocaux féminins)

remarques

Pochette carton.

chronique

Avec ‘Beautiful things don't die’, c’est comme si Opium Dream Estate acceptait de quitter la nuit et les univers qu’il y avait crées pour se risquer en plein jour, explorer de nouvelles pistes…En douceur…On ne quitte pas si aisément l’obscurité nourricière. ‘Hollow mountain’ reprend les ambiances un peu troubles qui caractérisaient les disques précédents. Dès ‘Dust’, on comprend pourtant que Sébastyén a élargi le cercle de ses influences, notamment Wovenhand et 16 Horsepower, pour évoquer des espaces ouverts, un goût d’évasion. Voilà un beau titre, discrètement rythmé, naviguant en un chassé croisé entre lumière et nuages, l’inverse de ‘Red’ qui renoue avec une certaine intimité dépouillée. La chanson suivante est connue des mélomanes, ‘Henry Lee’, un air traditionnel déjà adapté par Nick Cave et P.J. Harvey. La technique du duo vocal masculin/féminin a été privilégiée également et le résultat est magnifique, typique du nouveau style Opium Dream Estate avec une touche légèrement plus sombre et inquiète. ‘The last kiss’ renoue avec les nouvelles influences country/blues de manière crédible car Sébastyén ne cherche pas à singer, jouer les bluesmen de pacotille, plutôt à intégrer un esprit qui lui plaît à son propre univers. Ce mini est donc synonyme de changement de cap plus que de rupture, une musique à vivre à ciel ouvert, même si les nuages n’ont pas quitté l’horizon.

note       Publiée le mercredi 2 mars 2016

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Beautiful things don't die".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Beautiful things don't die".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Beautiful things don't die".