Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAbigor › Orkblut - The Retaliation

Abigor › Orkblut - The Retaliation

cd • 11 titres • 24:32 min

  • 1The Prophecy01:22
  • 2Bloodsoaked Overture02:07
  • 3Remembering Pagan Origins00:29
  • 4The Rising of Our Tribe05:02
  • 5Medieval Echoes01:02
  • 6Emptiness / Menschenfeind / Untamed Devastation05:54
  • 7...To the Final Strike00:50
  • 8Battlefield Orphans03:25
  • 9The Soft and Last Sleep00:40
  • 10Severance03:11
  • 11Langsam verhallte des Lebens Schmerz00:30

enregistrement

Produit et mixé par Abigor et Georg Hrauda au Tonstudio Hörnix, novembre-décembre 1994.

line up

Silenius (voix), P.K. (guitare), T.T. (guitare, batterie, claviers, basse).

Musiciens additionnels : Norbert Müllner (voix), Herbert Jandl (flûte, voix), Tharen (claviers).

remarques

Illustration par Ian Miller.

chronique

Calé entre les deux premiers albums d’Abigor nous avons cet EP qui est une sorte de concept (mini) album. Le disque raconte l’histoire d’une guerre finale d’un gros bœuf adepte de la morgenstern, un peu comme Conan le Barbare, sauf qu’ici la bataille se livre contre le christianisme, un désir de purification par la destruction enflammé dans les petits cœurs païens et nostalgiques d’un passé teutonique détricoté dont Abigor fait explicitement la promotion au moment de la publication de ce disque ! Le groupe écrit même dans le livret une sorte d’appel à tous les bizarros du monde pour s’unir dans une tribu où satanisme, occultisme, paganisme et croyances empruntées aux mythologies avec barbes tressées et casques à cornes seraient liées pour « devenir une union forte basée sur la culture et la croyance ». On retrouve donc un discours qui deviendra leitmotiv dans une bonne partie du metal extrême, celle d’une fascination pour le Nord et le passé, qui ne se contredit pas avec un amour pour les arts occultes et le gros bouc rouge et joufflu qui sert d’antithèse au christianisme, y a qu’à voir le succès de festivals comme le Ragnard Rock, du style « viking », d’éléments culturels et historiques antédiluviens étrangement revivifiés à un moment où les danois ne semblent plus vraiment enclins à piller des régions entières avec l’aide de bateaux en bois. Musicalement, cet EP contient plusieurs instrumentaux très flutiaux de plastique, des ballades martiales, d’autres plus rêveuses avec de la belle guitare, en gardant ce style initié sur le premier album, ajoutant aux moments atmosphériques des grosses bourrinades métalliques avec blasts et super riffs, synthés, tambours, guitare sèche… la recette marche encore très bien sur ce disque, si on aime imaginer des chevelus revêtus de clous attaquer sur leur cheval blindé les bastions du monothéisme. L’idéologie est donc à la hauteur de la musique, syncrétique, nostalgique, rêveuse, et idéale pour jouer à des jeux de rôle ou inventer des alternatives à la grisaille contemporaine !

note       Publiée le lundi 29 février 2016

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Rastignac
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Orkblut - The Retaliation" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Orkblut - The Retaliation".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Orkblut - The Retaliation".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Orkblut - The Retaliation".

nicola Envoyez un message privé ànicola

Il manque Summoning comme projet lié.

Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

merci pour ta remarque demonaz, ça m'a fait penser à compléter les infos : c'est un collage de deux illustrations de Ian Miller ("Orcs" au premier plan, derrière je trouve pas...).

Note donnée au disque :       
Dead26 Envoyez un message privé àDead26

Abigor c’est le genre de (très rare) groupe ou musicalement il se passe réellement quelque chose, ou l’émotion et la richesse sont d’une telle subtilité qu’à force de maintes écoutes en a envie que d’une seule chose, re-écouter encore et encore. Je ne me suis jamais lassé d'Abigor. Je me répète peut être mais l’écoute au casque se veut presque obligatoire pour chaque œuvre. C’est génial !

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

J'ai jamais réussi à accrocher à Abigor, mais bon sang cette pochette est vraiment géniale.

Dead26 Envoyez un message privé àDead26

J'adore l'ambiance de ce EP avec toutes ces intros & passages atmosphériques (réminiscence à Summoning). Encore un excellent Abigor....

Note donnée au disque :