Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWhite Blacula › The Great All Knowing

White Blacula › The Great All Knowing

cd • 12 titres • 41:56 min

  • 1Pyramid Twist03:28
  • 2Son Of A Creature Man02:14
  • 3Ancient Moves02:51
  • 4Sharp Elbows, Sharp Knees02:03
  • 5She Comes In Cobwebs02:55
  • 6The Cosmic Constant03:20
  • 7The Great All Knowing04:08
  • 8I Did It For Love04:31
  • 9Spirit Walk02:24
  • 10Four Horsemen Of Apunkalypse06:38
  • 11The Big Release02:58
  • 12Mysterious Dimensions04:22

enregistrement

Enregistrement : General MIDI et Doc Horror. Mastering : General MIDI

line up

Gym Pest (chant), Tom Hanx (saxophone, claviers, percussions), Zombina (claviers, percussions), Doc Horror (guitare, voix, effets), General MIDI (batterie, voix), Ben Digo (basse), Para Normal (clarinette, voix)

remarques

Pochette par Hurricane Ivan (http://hurricaneivan.blogspot.com/)
https://whiteblacula.bandcamp.com/album/the-great-all-knowing-white-blacula

chronique

Styles
garage
horror punk
psychobilly
Styles personnels
fiesta zombie

Waah haha, enfin un peu de sang frais !... Halloween est peut être passé depuis une poignée de mois, mais pas besoin d’attendre ce genre de prétexte pour venir taper une petite fiesta avec les morts. Danny Elfman nous avait déjà montré comment faire en son temps, et la relève est à assurer. White Blacula, ce jeune vampire qui nous vient de Liverpool et qui a sucé toute son enfance des vieux disques des Cramps et de Screamin Jay Hawkins se sent d’humeur festive ce soir. Il a sorti son orchestre, les zombinettes aux claviers, saxophone et clarinette tenus par des chauves souris géantes, le loup garou de service à la batterie, et tout le monde se joindra à la cohue pour les chœurs. Les squelettes dans le coin se font une petite bataille corse (attention aux osselets qui volent !), tandis que notre Frankenstein local s’apprête à nous faire sa plus brillante imitation d’Elvis. Les twists s’enchainent aux danses égyptiennes et aux Stomps. Mais au fond de la crypte devenue salle de bal, le Comte se sent parfois traversé d’un souffle d’ennui. Au milieu de sa cour, lorsque personne ne l’observe, il pose son menton dans le creux de sa paume et rêve à une vie à la surface, au cœur de la civilisation, parmi les humains… Ah, que ce doit être amusant là haut ! faire la fête à longueur de journée sans se soucier du lever de soleil, boire du champagne à la louche et séduire les jolies filles. Depuis un moment déjà, les quatre motards punks du Zombie-Club d’à coté se sont incrustés dans la soirée et comment dire… il n’y a pas que derrière le bar que la pression monte ! Cette fois c’en est trop, le compte Blacula se lève d’un coup sec, et c’est à ce moment précis que retentit ‘The Big Release’. Un élan de joie générale projette alors toute l’assemblée dans une folle farandole. Ah, au diable les conventions, on va aller faire la fête là haut comme il se doit. D’ailleurs le diable y est convié lui aussi !... Et voilà que les monstres, zombies et sorcières sortent déambuler, danser dans les rues jusqu’au petit matin, quitte à s’embraser une bonne fois pour toute. Bonjour la gueule de bois ! Et c’est pas des bandelettes de momie qui suffiront à soigner ces maux de crane…
*Flap !* Bon, cette histoire est terminée pour ce soir… On va aller se coucher et faire de beaux rêves. Mais mes dons de voyance me disent que le futur de cette bande de joyeux lurons sera bien différent !

note       Publiée le lundi 22 février 2016

Dans le même esprit, sergent_BUCK vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Great All Knowing".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Great All Knowing".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Great All Knowing".

boumbastik › lundi 22 février 2016 - 21:16  message privé !

M'a l'air bien cool, ce bouzin. Le genre de truc qui en live peut rendre dingue.