Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRReplikas › EP No: 1

Replikas › EP No: 1

cd | 7 titres | 30:16 min

  • 1 Bonn [4:00]
  • 2 Altyn Köl [4:29]
  • 3 Berlin [3:48]
  • 4 Eskişehir [4:02]
  • 5 İstanbul [3:30]
  • 6 Ljubljana [3:34]
  • 7 Kyzyl [6:53]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré à Peyoteyp (Septembre - Novembre 2012). Produit par Replikas & Metin Bozkurt.

line up

Orçun Baştürk, Barkın Engin, Burak Tamer, Gökçe Akçelik, Selçuk Artut

Musiciens additionnels : Erden Özer Yalçınkaya (7)

remarques

Artwork : Erden Özer Yalçınkaya. EP sorti dans le Replikas Box édité par Ada Müzik en 2013, comprenant également les deux premiers albums remasterisés.

chronique

Styles
rock alternatif
krautrock
electro
Styles personnels
krautrock électronicien

Ou comment faire les choses à l’envers. La logique voudrait qu’on commence par sortir un premier EP avant de faire des albums long format. Replikas sortent leur premier EP, et c’est bien marqué dessus comme pour marquer le coup, pour accompagner la sortie d’une boite regroupant leurs deux premiers et indispensables albums, en version remasterisée. Comme pour ponctuer ce qui ressemble à une fin de parcours, voilà une trentaine de minutes d’instrumentaux en cadeau bonux. Que de l’inédit, que du neuf. Portant chacun le nom d’un lieu, chaque morceau se développe en cette forme bien singulière de krautrock anatolien, sur une base répétitive et hypnotique cela va sans dire, avec une forte coloration de textures électroniques. De la musique d’arpenteur, pour tracer des lignes dans les villes. « Berlin » en particulier fait office de parfaite bande-originale pour des déambulations urbaines avec ses vagues bourdonnantes et ses percussions d’objets trouvés circulant entre la guitare post-punk et sa rythmique particulièrement relevée. Et plus ça va et plus ça fait dérouler des tapis bruitistes multicouches sous les pas du marcheur, des mécanismes d’horlogerie qui s’activent et s’imbriquent, des puzzles de sons qui s’assemblent en cadence. « İstanbul » ferait bien office de morceau titre, avec sa basse à affinage de long haleine et ses riffs entrecroisés, gouttes électroniciennes qui tombent comme la pluie soudaine dans des rues hyperactives, claires clochettes et arrière-fond de jazz-rock d’outre-Bosphore. Des atmosphères plus que des mélodies, qui rappellent, en plus douces, celles de leurs musiques de film. On entend d’ailleurs le bruit de rues sous des cuivres en suspens, répétés jusqu’à atteindre à une torpeur rêveuse, bercée de sifflements sourds et de pulsations qui frottent. Pour un premier EP, les Replikas ne font pas exactement dans la facilité ni dans la formule. Mais on décèle une sorte de nostalgie dans les textures aériennes de « Kyzyl » où Erden Özer Yalçınkaya, membre du groupe sur les trois premiers albums et produisant depuis une sorte d’ambient techno sous le pseudonyme de Klaustro, vient apporter sa touche électronique pour peut-être un des morceaux les plus apaisés et raffiné des Replikas, parfait pour un survol nocturne de toute ville dans laquelle on rêve un jour de se poser encore. La fin du parcours ? Peut-être. Sait-on jamais…

note       Publiée le vendredi 30 juin 2017

partagez 'EP No: 1' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "EP No: 1"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "EP No: 1".

ajoutez une note sur : "EP No: 1"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "EP No: 1".

ajoutez un commentaire sur : "EP No: 1"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "EP No: 1".