Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHypnosia › Extreme Hatred

Hypnosia › Extreme Hatred

cd • 9 titres • 34:49 min

  • 1Extreme Hatred04:05
  • 2Circle of the Flesh04:37
  • 3The Last Remains02:48
  • 4Operation Clean-Sweep04:02
  • 5Comatose04:27
  • 6Act of Lunacy04:19
  • 7Gates of Cirith Ungol03:09
  • 8Hang 'Em High01:53
  • 9Traumatic Suffering05:29

enregistrement

Enregistré et mixé par Jonas Sundberg, Mattias Slask Werdenskog et Mikael Castervall au Castervall Euphony Studio, Växjö, Suède, janvier-mars 2000. Masterisé par HHR.

line up

Mikael Castervall (guitare, voix), Michael "Mike" Sjöstrand (batterie), Hampus Klang (guitare, basse).

Musiciens additionnels : Mattias Slask Werdenskog (voix).

remarques

Sorti en CD et vinyle. Rééditions cd et vinyle chez HHR (2014).

chronique

Styles
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
authentique 100% pur grain

Chronique du dimanche. Qu’est-ce que c’est déjà que ce groupe ? C’est du thrash. C’est bien joué, dense, hurlé, ça va plaire aux amateurs de teutonneries à fond les bombardiers remplis d’agent Orange - n’empêche sans Monsanto, pas de thrash, sans guerres commerciales pas de metal extrême ! Vive donc la guerre et le commerce agressif car sans eux on ne pourrait pas hurler entre nos dents que la rouille d’octobre grippe les essieux du tank, en jouant le plus rapidement possible, et on n'aurait pas non plus droit à des groupes comme Hypnosia qui ont refusé d'écouter autre chose que les vieux Sodom et Kreator. Donc moilà hein, la musique ici c’est plus de 200 bpm, c’est rempli de riffs rentrant bien dans le patron, c’est pas original du tout, mais alors PAS DU TOUT, mais c'est beau comme un timbre pour un philatéliste, comme un papillon pour un entomologiste, alors que cet Hypnosia sera aussi intéressant qu'une brique pour les gens qui en ont ranabat' de Mille Petrozza ou des disques avec des zombies à moumoute sur la pochette. Je me place dans la première catégorie, sinon, je me fatiguerais pas à écrire là-dessus, c'est dimanche... ça vaut donc le coup de rentrer ce disque chez guts des années après parce qu’un gars retrouve un promo coincé entre un Helloween dont le CD doit se trouver dans un boitier de Magma et un bibelot censé éviter que tout cela tombe et se fracasse sur le sol. Hypnosia en tout cas, groupe venu de Suède n’existe plus, et cet album sera leur deuxième et dernière livraison en date, old school as fuck, "vieille école comme foutre" comme on dit chez nous. Qu’ânonner d’autre ? Vous ne serez pas surpris, je surligne hein, histoire de pas me faire taper dessus après mais surtout, surtout : vous ne serez pas déçu. Et ça c'est important quand on vit dans l'ère de l'accès en masse à toute la musique du monde, ce qui fait qu'on peut être de plus en plus blasé en pointant points communs et ressemblances, même si c’est bien foutu, même si ça passe en bagnole, à pied, à cheval ou en bateau à voile.

note       Publiée le dimanche 14 février 2016

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Extreme Hatred".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Extreme Hatred".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Extreme Hatred".

Rastignac › lundi 15 février 2016 - 08:12  message privé !
avatar

oui, y a pas mal de points communs

Note donnée au disque :       
yog sothoth › dimanche 14 février 2016 - 21:07  message privé !
avatar

ca m'a l'air finaud comme du Necrodeath, ce truc !