Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOObituary › Inked in Blood

Obituary › Inked in Blood

cd • 12 titres • 49:04 min

  • 1Centuries of Lies02:08
  • 2Violent by Nature04:33
  • 3Pain Inside04:35
  • 4Visions in My Head04:14
  • 5Back on Top04:30
  • 6Violence02:06
  • 7Inked in Blood04:13
  • 8Deny You04:48
  • 9Within a Dying Breed05:36
  • 10Minds of the World03:24
  • 11Out of Blood03:19
  • 12Paralyzed with Fear05:38

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et produit par Obituary au Redneck Studio, Gibsonton, Floride. Masterisé par Brad Boatright à Audiosiege.

line up

Terry Butler (basse), Trevor Peres (guitare), Donald Tardy (batterie), John Tardy (voix), Kenny Andrews (guitare).

remarques

Le groupe a fait un appel au "crowdfunding" pour financer cet album, et a levé auprès de leurs fans un peu plus de 60000 dollars, sur un objectif initial de 10000. Il est aujourd'hui disponible en cd et vinyle chez Relapse. L'édition limitée comporte deux pistes bonus, "Intoxicated" et "Bloodsoaked".

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
simplex sed coolex

Bon Dieu, que cette pochette est moche… « - On a retrouvé un corps chef, c’est abominable… - Ah ouais ? Des indices ? - Ben l’auteur a gravé le nom sur le torse, ça va pas être compliqué de les retrouver…» Ouais, c’est moche, mais vu le nom tracé à la craie sur le tableau, ça va, on est habitué. Obituary, spécialiste de la pochette deathmoche depuis le début du death. « Et d’dans, vous avez trouvé quoi Sergent ? - Ah, je m’attendais à un truc encore plus moche vues les dernières fournées du groupe, mais en fait c’est trop cool ce que j’ai chopé dedans. ». Et d’dans, qu’est-ce qu’il y a ? Du death metal très entrainant, très rock and roll puis hardcorisant, puis méchant-isant, puis pataud, et rapide, puis lent, et en même temps tellement épais tout le temps… pas beaucoup de solos de hard-rock ici, pas de congas ni de violons, juste des grosses terrines de riff. La voix du grand blond a un peu vieilli, moins de « profondeur », moins de « aaaaaauuuuuggggh » à la fin de chaque strophe, sa déglutition est sèche, enfumée, crade, au bord du poumon, très bien quoi, et finalement c’est ça qui change peut-être un peu, petit à petit, mais dans le bon sens. Enfin, quels seraient les critères terminaux quant à l’évaluation positive d’un disque comme celui-ci pondu par un groupe comme celui-là ? Ben il donne envie de picoler, de bouger la tête, de danser, de rouler à trop / heure et de faire le singe dans la piscine ! Tout est coché dans ma nomenclature personnelle, après un premier abord un peu dubitatif, je lui ai laissé sa chance à ce saligaud, mais maintenant il fait plus le malin, je lui ai inventé une nouvelle torture : se faire bouffer par le mange-disque une fois par jour.

note       Publiée le mardi 12 janvier 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Inked in Blood".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Inked in Blood".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Inked in Blood".

Abdul al-Hazred › vendredi 15 janvier 2016 - 20:04  message privé !

Niveau indispensables, je rajouterais moi aussi "The End Complete" aux deux premiers. C'est celui que je préfère: une atmosphère bien morne et écrasante, et des accélérations subites tout ce qu'il y a de plus jouissif! Je trouve "Back From the Dead" très plat dans l'ensemble. Pour celui-ci, les quelques morceaux écoutés m'ont paru être du Obituary correct sans plus.

Darkfachor › vendredi 15 janvier 2016 - 11:06  message privé !

L'idéal c'est de s'envoyer les 3 premiers dans l'ordre (SWR/COD/TEC), le 4ème vaut aussi le coup d'oreille car très différent de tout ce qu'ils ont pû faire, Back From The Dead s'écoute mais sans plus. Mais rien à faire avec les 3 albums précédant ce Inked In Blood : totalement à chier, heureusement que ça reste ultime en live :)

Note donnée au disque :       
torquemada › vendredi 15 janvier 2016 - 08:09  message privé !

L'idéal, c'est d'acheter la réédition double cd "Slowly We Rot" / "Cause Of Death".

merci pour le fusil... › jeudi 14 janvier 2016 - 21:47  message privé !

La compil' à petit prix The Complete Roadrunner Collection 1989-2005 contient tout ce qu'il faut pour te sustenter.

Rastignac › jeudi 14 janvier 2016 - 20:45  message privé !
avatar

juste pour en remettre une couche, parce que je trouve leur phrase marrante : "(...)we want to make music for the fans that still come out to shows, that still rock our gear, that still have a Slowly We Rot CD in your car.(...)" Aaah, le cd d'Obituary de bagnole.

Note donnée au disque :