Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRevenge (CAN) › Behold.Total.Rejection

Revenge (CAN) › Behold.Total.Rejection

cd • 10 titres • 40:55 min

  • 1Scum Defection (Outsider Neutralized)03:55
  • 2Shock Attrition (Control in Decline)04:01
  • 3Wolf Slave Protocol (Choose Your Side)04:19
  • 4Mass Death Mass01:45
  • 5Mobilization Rites06:16
  • 6Silent Enemy04:28
  • 7Desolation Insignia04:26
  • 8Hate Nomad04:06
  • 9ETHR (Failure Erased)01:26
  • 10Nihilist Militant (Total Rejection)06:13

line up

James Read (batterie, voix), Vermin (guitare, basse).

remarques

Sorti en format cd, vinyle, cassette, téléchargement.

chronique

Chez Revenge tout est explicite et roule dans une continuité esthétique inamovible : pochette noire et blanche, trois mots, deux points, tête de mort barbelés ou lauriers et rouleau compresseur d’une brutalité hallucinante à l’intérieur. Nous sommes en 2015 et tout est toujours explicite ! Lisez les titres, c’est juste ce qu’il faut comme description et d’ailleurs ils arrivent depuis quelques années à nous offrir un éventail remarquable des adjectifs et des noms concernant la destruction, l’annihilation, le coup de boule contre les murs, la force et la haine pure… car autant leurs pochettes se ressemblent, autant leur discours arrive à se balader dans un champ lexical et musical toujours renouvelé tout en restant dans un cadre complètement dingo de solos déments, de batterie qui part dans tous les sens, de soubresauts bizarres, d’un  « chant » variant les plaisirs, de l’éructation atonale jusqu’au « greeeuh » avec de l’écho dessus, et un sens du crescendo dès la première seconde, un peu comme si on démarrait en cinquième sans caler et qu’on se retrouvait à 300 à l’heure en deux deux, mention spéciale à leur talent pour conclure des morceaux en apothéose, cf. à ce sujet les immondices « Wolf Slave Protocol (Choose Your Side) » ou « Mobilization Rites », à planter des gros coups de drapeaux dans le bide, comme ces espèces de drôles de breaks porcins qu'on retrouve tout au long de l'album regroupant de juteux morceaux de bidoche fruit d’une composition et d’une maîtrise technique deluxe se cachant bien derrière cet aspect Tourette détraqué… de toute manière, et c’est ça qui est beau à chaque sortie de Revenge, la sauvagerie est bien toujours au rendez-vous tout en faisant tendre l’oreille de l’auditeur patient, sachant aller au-delà de l’apparent fracas incohérent pour découvrir tout un tas de petits trésors dans la construction des morceaux, dans les montées de l'Everest régulières seulement équipé d'un duo guitare / batterie me laissant toujours la bouche ouverte à faire « wwwaaaahh », ou « ah tiens, ils ont fini ? les salauds ». Voilà Revenge, c’est total.plaisir.des sens, un kif particulier, assez compliqué à partager mais qui, lorsque les portes s’ouvrent à l’esprit aguerri, prêt à s’en prendre plein la tronche, donne à voir un aspect du metal extrême que peu ont atteint, à savoir une ballade à rythme forcé au bord de l’inaudible, entraînée avec une dextérité, un flair et un jusqu’au boutisme assez équilibrés pour ne pas tomber dans un amateurisme bourrin ou des concessions faciles destinées à gagner des parts de public... et ça, c’est bien car c’est exigeant, et des disques exigeants c'est aussi enrichissant qu'un bonzaï qui ne veut pas pousser comme on veut, mais Revenge c'est également aussi vicieux qu'un vieux maître qui décapiterait tous ses padawans pas foutus de bien beurrer ses biscottes le matin - le message est clair de toute façon, "on va pas tous pouvoir passer l'exam'", y aura des chutes à l'arrière, même si certains rigoleront étrangement quand Read nous chantonnera presque cette drôle de chanson cochon sur le morceau conclusion ("gro gru gri gré gru... waah bu ebwe gruuu"). Behold ! The cochon ! The destruction. The tas de boue dans la tronche. The piece of boudin in your oreilles, Behold ! Ze total rejection.

note       Publiée le mardi 15 décembre 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Behold.Total.Rejection".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Behold.Total.Rejection".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Behold.Total.Rejection".

Klarinetthor › mardi 15 décembre 2015 - 13:51  message privé !

Sorti le 13 novembre en plus. Seuls les soli mal foutus et mal incorporés me gachent un peu l'ecoute.

Note donnée au disque :       
yog sothoth › mardi 15 décembre 2015 - 12:02  message privé !
avatar

Le son n'est absolument pas puissant, c'est pathétique dans les breaks, et les solos sont pitoyables... on retrouve quand même bien le Revenge qu'on connait...

Note donnée au disque :       
Darkfachor › mardi 15 décembre 2015 - 11:28  message privé !

C'est la révolution chez Revenge : 10 titres au lieu des 8 habituels, dont le mid-tempo "ETHR" (le seul de leur carrière, quoique ça reste assez bourrin), un morceau quasi-grind "Mass Death Mass" et un backing vocal porcin très efficace me faisant ENFIN oublier Pete Helmkamp... Pour le reste, c'est la destruction totale et le chaos en "musique", agrémentés de quelques breaks judicieusement placés (faut bien respirer un peu !). La prod' est parfaite pour ce type d'immondice sonore, et j'adore le son de la caisse claire. Leur meilleur après "Triumph.Genocide.Antichrist", car oui je le trouve supérieur à l'avant-dernier, déjà très bon !

Note donnée au disque :