Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIncantation › Live - Blasphemy in Brazil Tour 2001

Incantation › Live - Blasphemy in Brazil Tour 2001

cd • 17 titres • 74:22 min

  • 1Intro02:47
  • 2Anoint the Chosen04:00
  • 3Unholy Massacre04:32
  • 4Shadows from the Ancient Empire03:01
  • 5The Ibex Moon04:28
  • 6Ethereal Misery04:16
  • 7Forsaken Mourning of Angelic Anguish02:46
  • 8Apocalyptic Destroyer of Angels03:21
  • 9Devoured Death02:11
  • 10Essence Ablaze03:11
  • 11Disciples of Blasphemous Reprisal / Blissful BloodShower04:33
  • 12Sempiternal Pandemonium01:07
  • 13Sempiternal Pandemonium (continued and finished)04:57
  • 14Profanation06:02
  • 15Impending Diabolical Conquest05:45
  • 16Lustful Demise05:02
  • 17Deliverance of Horrific Prophecies (with a portion of Unto Infinite Twilight / Majesty of Infernal Damnation as an Outro)12:23

enregistrement

Enregistré par Paulo Maltauro au Hangar 110, Sao Paulo, Brésil, 11 mai 2001. Masterisé par Paulo Maltauro à l'Happy Sound Studio.

line up

John McEntee (guitare), Kyle Severn (batterie), Robert Yench (basse), Mike Saez (voix, guitare).

remarques

Réédité en 2003 par Hammerheat sous le titre "Live Blasphemy" avec une autre illustration (bouc sur fond rouge).
Réédition vinyle en 2002 par Mutilation Records.

chronique

Incantation en concert ça doit vraiment être l’enfer sur terre, genre Belzébuth qui danse la lambada avec un Bézu les yeux pleins de flammes, un sourire plein de canines titanesques, crachant du sang frais sur les restes de l’âme de Jean-Marie Bigard agonisant pour l’éternité en répétant la blague de la valise RTL, dans le public un troupeau énorme de métalleux qui ENFIN peut prendre son pied sans avoir peur du regard de l’Autre, cornes érectiles sur la tête, groin sur le front, hurlements de jouissance transperçant les cieux, manifestant sa créativité purulante par une dégoulinade de foutre suitant du sol palpitant pour tomber sur le front des culs bénits de l’étage du dessous : oui, en fait le paradis se situe *en dessous* de l’enfer, c’est pour ça qu’y en a plein qui montent pour dire de baisser la musique (demain on travaille merde). Bref. Ce live a été enregistré au Brésil en 2001, période Mike Saez au micro, c'est à dire un des multiples musiciens "live" d'un groupe en ayant collectionné des brouettes... le gars a une voix juste limite, ne rivalisant pas trop avec d'autres étant passés par là, comme Craig Pillard par exemple... le son peut paraitre un peu faiblard, les accordages au début du concert semblent avoir un peu souffert de la préchauffe backstage mais tout cela est évidemment rattrapé par la rigueur et la folie de la composition de ce groupe fantastique, sachant allier lenteur et grosses baffes de riffs dans la tronche à ta maman, virtuosité et sens de la chanson, de la mélodie, sachant attraper l’auditeur par les deux oreilles pour le secouer dans tous les sens… voilà, pas non plus indispensable, à l’image de l’illustration bête et simple dérogeant un peu à la règle des pochettes d’albums dantesques d’Incantation… mais un bon petit live qui saura quand même se faire apprécier des fans et foutre le bordel chez vous quand il faut, comme il faut, malgré tout.

note       Publiée le dimanche 13 décembre 2015

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Live - Blasphemy in Brazil Tour 2001" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Live - Blasphemy in Brazil Tour 2001".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Live - Blasphemy in Brazil Tour 2001".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Live - Blasphemy in Brazil Tour 2001".