Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Bandes originales de films › Mortal Kombat

Compilations - Bandes originales de films › Mortal Kombat

cd | 17 titres | 68:28 min

  • 1 George S. Clinton - A Taste of Things to Come [00:48]
  • 2 Gravity Kills - Goodbye (Demo) [03:11]
  • 3 KMFDM - Juke-Joint Jezebel (Giorgio Moroder Metropolis Mix) [05:16]
  • 4 Psykosonik - Unlearn (Josh Wink's Live Mix) [04:50]
  • 5 Traci Lords - Control (Juno Reactor Instrumental) [06:26]
  • 6 Orbital - Halcyon + On + On [09:24]
  • 7 Utah Saints - Utah Saints Take on The Theme from Mortal Kombat [03:00]
  • 8 G//Z/R - The Invisible [03:43]
  • 9 Fear Factory - Zero Signal [05:57]
  • 10 Sister Machine Gun - Burn [04:45]
  • 11 Type O Negative - Blood & Fire (Out of the Ashes Mix) [04:28]
  • 12 Bile - I Reject [02:47]
  • 13 Napalm Death - Twist the Knife (Slowly) [02:51]
  • 14 Mutha's Day Out - What U See/We All Bleed Red [04:10]
  • 15 The Immortals - Techno Syndrome (Mortal Kombat) [03:24]
  • 16 George S. Clinton feat. Buckethead - Goro Vs. Art [02:59]
  • 17 George S. Clinton - Demon Warriors/Final Kombat [03:49]

line up

Bile, Buckethead, Fear Factory, Geezer, Gravity Kills, Kmfdm, Napalm Death, Orbital, Type O Negative, George S. Clinton, Psykosonik, Traci Lords, Utah Saints, Sister Machine Gun, Mutha's Day Out, The Immortals.

remarques

Cette BO a été certifiée disque platine (un million de ventes) en dix jours, ce qui justifiera une autre compilation "inspirée du film" appelée "More Kombat" avec certains des groupes déjà cités, mais aussi Killing Joke, Sepultura, Babylon Zoo...

chronique

Styles
indus
metal
metal extrême
musique de film
techno
Styles personnels
fatalité

Question : je suis à la fois un jeu vidéo où je peux éventrer mes adversaires de profil, mais je suis aussi un film où Christophe Lambert joue une divinité chinoise aux cheveux argentés tout bien peignés mais je suis également une BO qui fait le pari osé de réunir Type O Negative et Traci Lords dans le même objet. Alors, je suis ? Je suis ? Ben oui, je suis le KOMBATH MORTELZ, enfin Mortal Kombat. Voilà le contexte. En fait, pour résumer, nanarland.com est ton ami, cf. la chronique du film suivant celui-ci, apparemment encore plus mauvais que le premier : « on a beau dire, le spectacle de malabars se kung-futant la tronche demeure tout de même assez minimaliste sur le plan narratif et nécessite d’étoffer un peu la chose, avec des résultats aléatoires tenant souvent du n’importe quoi. ». Si vous voulez écouter cette BO, il vous faudra aussi la patience de Raiden dieu de la foudre amateur de navets, l’agilité de Liu Kang la pâle copie numérique de Jackie Chan, ainsi que l’attrait pour le mauvais goût de Johnny Cage, l’acteur américain karateka inspiré du grand JCVD, adepte du grand écart > coups de poing dans les parties car déjà un grand récif s’offre à vous d’entrée avec un trio gerbant Gravity Kills - KMFDM - Psykosonik d’une putasserie infame - tout dans la continuité d’une musique industrielle festive et d'une sorte d’eurodance house bouse mais sans le rappeur qui dit n’importe quoi, comme sur la piste suivante avec notre chère actrice porno vintage remixée en crottin séché par Juno Reactor, chiée par un chasseur intergalactique dans votre bol de chocopops. Si vous arrivez à vous sortir de ce premier level costaud et bien je vous dis bravo car vous arriverez au calme céleste d’Orbital qui vous redonnera vingt Points de Vie. Alors Orbital, heureusement qu’ils sont là au bout de vingt minutes de supplices parce que ce nawak techno dance me donne la migraine - c’est simple, ce morceau d'Orbital est une douche mentale par rapport à ce qu’on vient de s’infliger, même si les inévitables beats accompagnés de petits staccatos de synthés soooo nineties sauront quand même faire grincer des dents, et pas à cause de la drogue d’hier… mais las, on nous balance le générique du film derrière grâce aux poètes « Utah Saints » connus dans les salles d’arcade ou les 205 ou 6 tunées du littoral depuis 1994. Et alors là… vous arrivez au milieu de la compilation, vous préparez votre après-midi freesbee avec votre toutou (allez, va chercher !) quand la basse de Geezer Butler déboule comme un poil de yéti sur une soupe au caca. Ouate de phoque ? Ben oui, la BO est en fait partagée en deux avec d’un côté l’ignomignie que je viens de vous décrire et… du metal qui relèvera de temps en temps l’intérêt. G//Z/R donc, puis du Fear Factory quand c’était mieux avant, un morceau assez tranquille de Sister Machine Gun sorte de Fun Lovin’ Criminals avec bidules électroniques comme dans Matrix et le tapis rouge est ensuite déroulé avec le beau Blood & Fire de Type O Negative, chanson représentant Peter Steele mangeant les mecs de Deep Purple et un groupe de pop quelconque mélangés dans un sandwich, en grognant de satisfaction comme un ogre. On grattera encore plus dans l’extrême avec Bile, le projet indus metal glauque de l’ancien chanteur de Napalm, puis (et c’est pas fait exprès, un vrai patchwork cette BO), un morceau de Napalm Death issu de leur période death metal groovy. Ce disque permet aussi de redécouvrir des choses oubliées comme Mutha’s Day Out, un des premiers groupes qui expérimenta le lien rap / metal, nous donnant ici un morceau vraiment très entrainant pour jumper avec bandana sur la tête. La compilation finira dans la turpitude sonore du début, avec un ersatz de Dr. Alban abominable ("Techno Syndrome" par les auteurs de la musique du jeu même), et deux morceaux de boss de fin de niveau délivrés par George Clinton (le compositeur de BO, pas l'autre rassurez-vous) et Buckethead parachuté dans ce champ de bataille. Ouf. Bon, ben voilà. En fait il faudrait pouvoir extraire les pistes de cet album, faire le tri, enlever la moitié, et on passe un bon moment, un peu comme lorsqu'on appuie sur "avance rapide" quand on se farcit un nanar. Sinon, on oscille trop souvent entre la chiasse douloureuse et la bonne bouffe savoureuse, et c’est compliqué de nos jours de devoir s’infliger des tortures pareilles… voilà, si deux et demi était une note, c’est celle que je donnerais ici en fait. Mouais.

note       Publiée le dimanche 29 novembre 2015

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

partagez 'Mortal Kombat' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mortal Kombat"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mortal Kombat".

ajoutez une note sur : "Mortal Kombat"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mortal Kombat".

ajoutez un commentaire sur : "Mortal Kombat"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mortal Kombat".

Rastignac › mardi 1 décembre 2015 - 08:49  message privé !  Rastignac est en ligne !
avatar

J'ai bien peur que Liu Kang ait été mon préféré (j'ai joué aux deux trois premiers, jusqu'à l'arrivée de Jax gros bras je crois).

Note donnée au disque :       
Arno › lundi 30 novembre 2015 - 21:01  message privé !

Je joue encore Raiden dans MKX... (Même s'il était plus cool dans MK9... )

yog sothoth › lundi 30 novembre 2015 - 15:09  message privé !
avatar

Mouais, le film, ils auraient pu en faire un bon vieux film de bastons à l'ancienne avec un max de gore, ça aurair été plus fidèle au jeu quand même.

Demonaz Vikernes › lundi 30 novembre 2015 - 14:43  message privé !

Une BO inégale avec de belles choses (le thème du film, KMFDM, l'excellente piste de Type O Negative - meilleure que sur album - , Napalm Death). Concernant le film, faisant partie des rares cons qui adorent Mortal Kombat pour son histoire et son univers, je l'ai trouvé plutôt fidèle à la série (Lambert exclu). Autre chose que l'immonde deuxième film ou la série NRJ12...

Note donnée au disque :       
Rastignac › lundi 30 novembre 2015 - 04:16  message privé !  Rastignac est en ligne !
avatar

À noter que le même site nanarland.com laisse à disposition une machine à faire rire chrichri. Indispensable.

Note donnée au disque :